Lyon Le prix de l’immobilier bat des records

C’est dans les 6 e et 4 e arrondissements que la hausse la plus forte est constatée.  Photo Progrès /Maxime JEGAT
C’est dans les 6 e et 4 e arrondissements que la hausse la plus forte est constatée. Photo Progrès /Maxime JEGAT

Selon le baromètre LPI-SeLoger, le prix moyen de l’immobilier lyonnais, dont la hausse annuelle atteint 6,5 %, n’a jamais été aussi près de franchir la barre des 5 000 €/m2. En France, c’est dans la Capitale des Gaules qu’acheter un logement coûte le plus cher après Paris.

Culminant à 4 950 € du m², le prix moyen de l’immobilier à Lyon n’a jamais été aussi près de franchir la barre des 5 000 €/m². Sans atteindre les niveaux de Paris (10 430 €/m²), le marché immobilier lyonnais reste tendu et atteint un nouveau record. Le durcissement de la législation sur les locations saisonnières n’a eu aucun effet significatif. Le T4 reste une denrée rare sur le marché. Pour autant, tout ne se vend pas à n’importe quel prix. Intra-muros, c’est le 6e arrondissement de Lyon qui affiche les prix les plus élevés (6 399 € du m²), suivi du 2e (5 293 € du m²).

À Lyon, le prix moyen d’un T4 est de 494 346 €

Présentées, un temps, comme deux rivales, Lyon et Bordeaux voient leurs destins diverger. Alors que Bordeaux, qui était devenue la ville de province la plus chère au m², connaît actuellement un tassement (4 722 € du m² / + 1 % sur 1 an), Lyon, de son côté, enregistre plus de 6 % de hausse annuelle. Mais comme le précise Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, toutes les villes de la région Rhône-Alpes ne semblent pas logées à la même enseigne car « les tensions restent faibles […] à Grenoble (+ 1,1 % sur 1 an) ou encore à Saint-Étienne (+ 1,6 %) ».

Selon le baromètre, la tendance n’est baissière que dans les deux premiers arrondissements, ceux-ci accusant des baisses respectives de 1 % et de 0,8 % sur l’année. Dans tout le reste de la ville, c’est donc la hausse qui prévaut et dans un tiers des arrondissements, l’augmentation que connaissent les prix des logements lyonnais sur les douze derniers mois oscille entre 9,4 % dans le 5e , 10,5 % dans le 6e et 12,5 % dans le 4e arrondissement !

Le baromètre des loyers que SeLoger a mis en place montre qu’à Lyon, le loyer moyen pour un logement meublé se monte à 988 € et qu’il enregistre 1,5 % de hausse annuelle. Quant aux loyers des locations vides, ils progressent de 6 % sur les douze derniers mois pour atteindre 845 €. Qu’il s’agisse d’une location vide ou meublée, les loyers dans le 2e arrondissement de Lyon sont les plus élevés : 1 076 € par mois pour une location vide et 1 218 € par mois pour une location meublée.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?