Œnologie Lyon Tasting débouche de grands flacons au Palais de la Bourse

Lyon Tasting, festival des grands vins, s’invite au Palais de la Bourse du 19 au 20 octobre.  Photo d’archives Progrès 2017 /Maxime JEGAT
Lyon Tasting, festival des grands vins, s’invite au Palais de la Bourse du 19 au 20 octobre.  Photo d’archives Progrès 2017 /Maxime JEGAT
Lyon Tasting, festival des grands vins, s’invite au Palais de la Bourse du 19 au 20 octobre.  Photo d’archives Progrès 2017 /Maxime JEGAT

Sans vous ruiner, profitez de deux jours de dégustation des plus grands domaines français. Rendez-vous les 19 et 20 octobre.

Tous les vins à portée de verre pour 25 €

Vous en avez rêvé. Déguster des vins prestigieux, voyager dans les plus grands vignobles de l’Hexagone sans avaler les kilomètres, passer du rouge au blanc sans craindre le regard des puristes. Réalisez votre rêve avec Lyon Tasting. Pour 25 € seulement (par jour), dégustez plus de 300 vins, vendus entre 15 et 150 €. Ce 3e rendez-vous n’est pas un salon marchand.

« On vient ici pour comprendre le vin, rencontrer les vignerons, construire une relation, insiste Rodolphe Wartel, directeur de Terre de Vins qui organise l’événement. Or les grands vignerons ont des agendas de ministres. Les Lyonnais auront la chance de les avoir à la maison. »

Comment ça marche ?

Muni d’un verre, fourni à l’entrée, et d’un carnet de dégustation présentant chacun des domaines, vous pénétrez dans la salle de la corbeille, au rez-de-chaussée et dans les galeries supérieures du Palais de la Bourse de Lyon, transformés en immense caveau. L’alcool déshydrate, pensez à une petite bouteille d’eau.

Ne craignez pas de « cracher » pour éviter que le palais ne s’emmêle les papilles.

Des domaines prestigieux

Une centaine de domaines déboucheront leurs flacons. Les grandes maisons du Rhône nord comme Guigal, Chapoutier, Vidal Fleury ou Jaboulet, ou du sud comme Ogier (Châteauneuf-du-Pape) et Amadieu (Gigondas) seront au rendez-vous.

Les Bourguignons aussi, représentés notamment par les maisons Jadot et Latour, les domaines Aegerter et Joseph Drouhin. Le Beaujolais aligne le Château de La Chaize, le domaine Piron et la maison Jean Loron. Les grandes maisons champenoises, tels Cattier, Drappier et Moutard feront pétiller leurs bulles. Plus au sud, franchissez les portes des domaines Figuière (côtes de Provence), Lastours (Corbières) et Paul Mas (Languedoc).

Les amateurs de bordeaux savoureront les vins du château La Gaffelière (Saint-Émilion) parmi les quelque 20 propriétés représentées.

Des master-class

Entre l’importance des verres dans la dégustation, le terroir de Rasteau, les appellations bourgogne et mâcon ou les accords entre la truffe et le Châteauneuf-du-Pape, quatre master-class vous permettront d’approfondir votre connaissance du vin.

Deux ateliers dévoileront les parcours de Franck Chavy vainqueur, cette année, du prix du meilleur gamay du monde et Charlotte Guyot, meilleure jeune sommelière de France qui officie à la Mère Brazier.

Des nouveautés

Cette année, vous pourrez tester les accords mets et vins avec des bouchées lyonnaises, préparées par les toques blanches. Et c’est gratuit.

Le Café des Lumières dévoilera la face cachée de personnalités des mondes économique et médiatique qui raconteront leur histoire avec le vin. Pierre Gattaz, ex-président du Medef a racheté le Château de Sannes (Lubéron), Patrick Chêne le Domaine Dambrun, dans le Ventoux. Normal pour un commentateur du Tour de France ! Christophe Gruy, PDG du groupe Maïa s’est offert le Château de la Chaize (Beaujolais).

19 et 20 octobre, de 10 heures à 18 h 30. Palais de la Bourse, place de la Bourse (Lyon 2e ). Tarif : 25 € (39 € pour les deux jours). www.terresdevins.com/lyon-tasting-2019

Antonio MAFRA

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?