EDUCATION L'école Lamartine retenue cette année pour le projet éducatif de territoire

Alors que l’école Lamartine (2 Rue Jean-Fabre) a dû fermer une classe de maternelle à la rentrée de septembre, deux classes participeront au projet éducatif de territoire. Photo Progrès /Nadine MICHOLIN
Alors que l’école Lamartine (2 Rue Jean-Fabre) a dû fermer une classe de maternelle à la rentrée de septembre, deux classes participeront au projet éducatif de territoire. Photo Progrès /Nadine MICHOLIN

L’école Lamartine (deux classes) participera au projet éducatif de territoire auquel elle n’avait pu candidater l’an dernier. Une victoire pour les élus du 2e.

À l’heure où l’école Lamartine a dû fermer une classe de maternelle en raison du départ de dix familles de la Presqu’île, il est un motif de satisfaction qui a réjoui l’adjointe à l’éducation du 2e arrondissement de Lyon.

« Il y a un an, nous avions contesté les difficiles conditions d’accès à certains projets réservés aux seules écoles des quartiers prioritaires. Aujourd’hui, la Ville de Lyon nous a entendus et a renoncé à cette politique d’exclusion. C’est une victoire pour les écoles et les enfants qu’elles accueillent ! » a souligné Sophie Descour.

Quels projets ?

Alors qu’elle n’avait pas pu candidater l’an dernier, l’école Lamartine participera au projet « Patrimoine et moi ». Avec pour partenaires le Musée Gadagne et les Archives municipales, ce dispositif sur le temps scolaire, est mené conjointement par le chargé de projet médiation des territoires des musées Gadagne et les conseillers pédagogiques en arts visuels de la DSDEN.

On retiendra également parmi les projets musiques, celui des écoles Condé élémentaire (les toquets de Condé, concert en cuisine, salade musicale des petits gastronomes) et Aubrac (les petits gastronomes chantent L. Aubrac).

Enfin, à la demande des écoles Lamartine, Michelet et Aubrac, un projet danse en maternelle va pouvoir être mené avec des danseurs professionnels. Il sera accompagné d’un soutien de 2 000 €.

La rentrée scolaire dans le 2e a été marquée par l’arrivée de deux nouveaux directeurs : Messieurs Uzel à Lucie Aubrac et Duault à la maternelle Gilibert, la fermeture de deux classes maternelles à Lucie Aubrac et Lamartine, la restauration de deux classes maternelles de l’école Michelet avec réfection des sanitaires en rez-de-chaussée et le changement de porte de l’école maternelle Alix.

N.M.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?