TRAVAUX Un chantier de plus à la Part-Dieu: un mal pour un bien

Au total, ce sont 30 000 mètres carrés d’espaces publics qui vont être réaménagés de fond en comble. Au programme, notamment, la création d’un itinéraire pour les cyclistes sur tout le parcours, de nouvelles voiries pour les circulations, des trottoirs plus larges, de nouveaux arceaux vélos (120) et des stations Velo’V. Photo Progrès /Dominique CAIRON
Au total, ce sont 30 000 mètres carrés d’espaces publics qui vont être réaménagés de fond en comble. Au programme, notamment, la création d’un itinéraire pour les cyclistes sur tout le parcours, de nouvelles voiries pour les circulations, des trottoirs plus larges, de nouveaux arceaux vélos (120) et des stations Velo’V. Photo Progrès /Dominique CAIRON
Photo Progrès /Dominique CAIRON
Photo Progrès /Dominique CAIRON
Photo Progrès /Dominique CAIRON
Photo Progrès /Dominique CAIRON
Photo Progrès /Dominique CAIRON
Photo Progrès /Dominique CAIRON
Photo Progrès /Dominique CAIRON
Photo Progrès /Dominique CAIRON
Au total, ce sont 30 000 mètres carrés d’espaces publics qui vont être réaménagés de fond en comble. Au programme, notamment, la création d’un itinéraire pour les cyclistes sur tout le parcours, de nouvelles voiries pour les circulations, des trottoirs plus larges, de nouveaux arceaux vélos (120) et des stations Velo’V. Photo Progrès /Dominique CAIRON Photo Progrès /Dominique CAIRON Photo Progrès /Dominique CAIRON Photo Progrès /Dominique CAIRON Photo Progrès /Dominique CAIRON

Une nouvelle phase de travaux commence aux abords de la garde de la Part-Dieu, boulevard Vivier-Merle, dans un secteur déjà cerné par les chantiers. Là il s’agit de réaménager les espaces publics placés entre la rue Paul-Bert et le cours Lafayette. Une opération réalisée en quatre phases jusqu’en 2024. Et ça commence par des travaux de nuit…

C’est un nouveau projet qui démarre boulevard Vivier-Merle, dans le secteur de la gare de la Part-Dieu. Un de plus, soupirent déjà certains riverains, cernés depuis des mois par les palissades de chantier et par des nuisances de toute sorte. Cette fois, il s’agit de lancer le réaménagement des espaces publics du boulevard placés au-dessus du tunnel, entre la rue Paul-Bert et le cours Lafayette. Quatre phases de travaux sont programmées à partir de ce mois de septembre. Et ça va durer jusqu’en 2024.

L’objectif, dit la SPL Lyon Part-Dieu qui pilote les travaux est de faire la part belle aux piétons tout en organisant au mieux les circulations autour de la future gare de la Part-Dieu. Pour cela, il a fallu réaliser des travaux d’infrastructures du tunnel situé sous le boulevard afin de libérer le plus possible d’espaces pour les modes doux. Fermé depuis mai 2018, ce tunnel qui a été prolongé de 118 mètres au sud, rouvrira au 1er  trimestre 2020.

Infographie Le PROGRES / PATRICK VILLARD
Infographie Le PROGRES / PATRICK VILLARD

Des travaux de nuit jusqu’au 27 septembre

Au total, ce sont 30 000 mètres carrés d’espaces publics qui vont être réaménagés de fond en comble. Au programme, la création d’un itinéraire pour les cyclistes sur tout le parcours, de nouvelles voiries pour les circulations, des trottoirs plus larges, de nouveaux arceaux vélos (120) et des stations Velo’V (2). L’installation de bancs, la pose d’un éclairage public et des plantations d’arbres, plus d’une centaine, complètent l’ensemble. Les arrêts de bus sont réorganisés.

La première phase qui est engagée de septembre 2019 à mars 2020, concerne une partie du boulevard comprise entre la rue Paul-Bert et l’avenue Georges-Pompidou. « Pour redessiner le carrefour Paul-Vert/Vivier-Merle, nous devons le fermer à la circulation (vélos, bus, taxis), indiquent les services de la SPL Lyon-Part-Dieu. C’est pourquoi ils seront réalisés de nuit du lundi 9 septembre au vendredi 27 septembre et jusqu’à 5 heures le matin, au moment de la reprise du trafic des transports en commun ». Une information auprès des riverains sera effectuée, car ce nouveau chantier pourrait « engendrer ponctuellement des nuisances sonores ».

D’octobre 2019 à février 2022, c’est une seconde tranche qui est réalisée entre la rue de Bonnel et la rue Servient. Le secteur placé entre le cours Lafayette et la rue de Bonnel sera en travaux de juillet 2021 à août 2022. Restera la partie du boulevard longeant la place Béraudier et la gare. Là, il faudra attendre la fin de la restructuration de la gare et de la place pour lancer l’aménagement du boulevard qui viendra se fondre dans celui de la place. Nous serons alors en 2023. Le coût de l’opération est estimé à 20 millions d’euros.

Et le vert dans tout ça?

Ces travaux viennent se joindre aux très nombreux chantiers en cours à la Part-Dieu. Tout à côté du tunnel encore en travaux, (la dalle de couverture est terminée, l’équipement intérieur est en cours jusqu’au début 2020), c’est le secteur de la place Béraudier qui est en plein chambardement. La démolition des bâtiments autour de cette espace public placé devant la gare se termine début 2020. Pour laisser place à la construction de la tour To Lyon à partir de l’été prochain, livrée en 2023.

En parallèle, les engins de chantiers se sont attaqués au sous-sol de la place pour construire des parkings et un système de connexion avec la gare, le métro les taxis. Avant de laisser place à un aménagement en surface à l’horizon 2024.

Nouvelle tour, nouvelle gare agrandie et réaménagée, extension du centre commercial… Tout cela serait bien trop minéral, et c’est ce que regrettent certains habitants, membres du collectif Part-Dieu. Le projet Part-Dieu, dans son ensemble, prévoit des plantations d’arbres mais pour eux, le compte n’y est pas, et ils demandent une diminution des constructions d’immeubles de bureaux. Pour laisser place à davantage d’espaces verts. Eux qui veulent « sauver » deux de ces espaces menacés de disparition (rue Bouchut et rue des Cuirassiers) demandent l’arrêt du projet du prolongement de la rue Bouchut, appelé à devenir « le seul axe est-ouest pour rejoindre la rue Servient ». Une opération qui, selon eux, augmenterait la pollution atmosphérique…

A. DU.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?