INSOLITE Passez une nuit à bord de la péniche Acis et Galatée

Yves a racheté une ancienne péniche de transport commercial pour y aménager des petits studios. Photo Progrès /Laurène ROCHETEAU
Yves a racheté une ancienne péniche de transport commercial pour y aménager des petits studios. Photo Progrès /Laurène ROCHETEAU

Amarrée sur la Saône toute l’année, la péniche d’Yves propose des nuits dans des petits studios à bord du bateau. Fasciné par l’eau, il a fait aménager ces logements insolites dans un ancien bateau de transport commercial.

Sur le quai Rambaud, il faut longer les yachts et les bateaux restaurants pour trouver Acis et Galatée. Amarrée sur la Saône, on dirait une œuvre d’art flottante. Les mouvements de l’eau se reflètent sur sa coque dans une sorte de danse silencieuse et apaisante.

Avec ses nuances de bleu et de vert, elle détonne au milieu des autres péniches, plus sobres. Ce style lui a été donné par Bruno Théry, le créateur des affiches du festival Jazz à Vienne. Mais le propriétaire des lieux, ce n’est pas lui. C’est Yves, qui fait référence à sa péniche comme à « une bulle de tranquillité, de verdure et d’eau ».

Enseignant à la retraite, Yves vit sur cette péniche depuis cinq ans. Avant d’être habitable, elle servait à transporter du sable et des céréales partout en Europe.

C’est Yves qui, en passant un jour devant le panneau “à vendre”, a décidé de lui donner une seconde vie.

Il y a fait aménager des petits studios, qu’il a commencé par louer aux étudiants et aux jeunes travailleurs. Mais, chagriné de découvrir parfois les studios dans un mauvais état, il a préféré se concentrer sur les séjours courts et insolites.

Il reçoit désormais des familles qui viennent se retrouver le temps d’un week-end, ou des touristes qui visitent la ville pour la première fois. « Les gens peuvent rêver en voyant passer les gros bateaux », déclare-t-il sur le toit de sa péniche, qu’il a fait aménager en solarium.

A partir de 90 euros

Yves propose des cabines classiques, d’environ 20 m², entre 55 et 65 € la nuit. S’ajoute un supplément de 35 € pour les frais de ménage et de blanchisserie. Le premier matin du séjour, Yves offre le petit-déjeuner pour aider ses visiteurs à prendre leurs marques à Lyon.

La cabine “Timonerie” est la plus chère du bateau : elle se loue à 75 € par nuit, mais bénéficie d’une terrasse privative – qui n’empêche pas l’accès illimité à la terrasse commune et au solarium.

Réservation au 06.07.84.62.77 ou par mail à studiopeniche@free.fr

Vivre comme les mariniers

La cabine préférée d’Yves, c’est la “Timonerie”. Il s’agit de la partie du bateau où le marinier gérait la navigation et où il vivait avec sa famille. « Le marinier a vécu ici pendant quarante ans », explique Yves, émerveillé, en désignant la cabine tapissée de bois. Il a pris soin d’y faire installer une petite salle d’eau, pour accueillir des familles à son tour. Et, particularité de la cabine : elle dispose d’un accès à une petite terrasse privée…

Yves a fait aménager six autres cabines sur la péniche, qui sont toutes équipées d’un lit double, d’un grand placard, d’une salle d’eau et d’une kitchenette. Les pensionnaires peuvent également accéder au solarium et à la terrasse commune, où ils peuvent même allumer un barbecue, si l’envie leur prend.

Yves prend d’ailleurs le temps de discuter avec tous ceux qu’il appelle ses « visiteurs » : « Je n’aime pas dire “clients” explique-t-il. L’idée, c’est d’être comme une chambre d’hôte, et de toujours prendre un moment pour discuter avec les visiteurs. Ça peut être le matin au petit-déjeuner ou l’après-midi autour d’un café. » À l’occasion, Yves s’improvise également guide touristique pour indiquer à ses hôtes ce qu'il ne faut pas manquer dans Lyon.

Laurène ROCHETEAU

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?