TRANSPORTS La dernière boutique SNCF de Lyon fermera en 2020

Selon les informations données par la SNCF à ses employés, la dernière boutique, située cours Vitton, fermera en 2020.  Photo Progrès/Laurene ROCHETEAU
Selon les informations données par la SNCF à ses employés, la dernière boutique, située cours Vitton, fermera en 2020.  Photo Progrès/Laurene ROCHETEAU

Après la fermeture des agences de Bellecour et de la Croix-Rousse, la SNCF a annoncé à ses employés une fermeture définitive en avril 2020 de la boutique du Cours Vitton. La CGT Cheminots dénonce une volonté de la société de se débarrasser du personnel pour passer à un système entièrement dématérialisé.

«La boutique est indispensable aux Lyonnais.» Gilles Bompard, représentant de la CGT Cheminots, déplore la fermeture à venir de la dernière boutique SNCF de Lyon.

Située cours Vitton (6e arrondissement), elle fonctionnait, dit-il, d’autant plus depuis la fermeture des boutiques de Bellecour et de la Croix-Rousse. «Chaque jour, les employés de la boutique finissent leur service avec minimum 30 minutes de retard, tant l’influence est importante», assure-t-il.

Mais la SNCF ne fait pas pour sa part le même constat. Invoquant une baisse du chiffre d’affaires de l’agence, elle a annoncé début juillet aux instances de représentation du personnel qu’elle fermerait ses portes en avril 2020.

La société n’a pas encore confirmé cette date au public, estimant qu’il est encore « trop tôt pour donner une date effective ».

Elle avance également le fait que 75 % des ventes TGV se font désormais en numérique, sur son site ou son application : « Face à l’augmentation du digital au niveau des consommateurs, nous devons repenser la manière dont nous distribuons nos titres de transport. »

Sauf que pour Gilles Bompard, les chiffres donnés par la SNCF « invérifiables ». « S’ils ferment les guichets, les gens ne peuvent plus y venir pour acheter leurs billets, donc forcément ils se tournent vers internet et le chiffre d’affaires de la boutique diminue. »

Les syndicats montent au créneau

Le syndicat des cheminots dénonce ainsi une volonté de la SNCF de se débarrasser du personnel : « La dématérialisation, pour eux, c’est le but, et non la cause. »

Gilles Bompard reproche à la société la fermeture d’une petite dizaine de boutiques en cinq ans, alors même que les clients qu’il voit tous les jours préfèrent le service des agents à l’achat en ligne.

Les usagers ne se sont pas encore mobilisés comme cela avait été le cas lors de la fermeture des boutiques de Bellecour et de la Croix-Rousse, puisque l’annonce n’a pas encore été faite au grand public.

« Ils attendront le dernier moment pour le dire, dénonce Gilles Bompard. Sûrement en février pour une fermeture en avril. » L’agence du Cours Vitton est actuellement la dernière boutique SNCF à Lyon, les autres points de vente se trouvant dans les gares.

Laurène ROCHETEAU

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?