PATRIMOINE Ils lancent un appel pour éditer un ouvrage sur la Cité industrielle de Tony Garnier

Les Éditions deux-cent-cinq et du Centre de Culture Urbaine Archipel souhaitent éditer un ouvrage atypique sur la Cité Industrielle imaginée par Tony Garnier. Et pour boucler ce projet, ils lancent un financement participatif.

L’appel a été lancé il y a quelques jours par les partenaires de ce projet. Afin de soutenir l’édition d’un ouvrage «atypique», «unique en son genre» consacré à la Cité Industrielle de Tony Garnier, une campagne de financement participatif a été mise en ligne. L’objectif ? Réunir 8600 euros pour assurer le traitement photographique des reproductions et pour financer à hauteur de 50% la fabrication de l’ouvrage, afin de garder l’objectif d’un prix de vente public inférieur à 30 € (29 €).

Raconter l’histoire ou plutôt montrer l’ampleur de « La Cité Industrielle », projet que l’architecte lyonnais Tony Garnier a imaginé et surtout dessiné entre 1901 et 1904 alors qu’il était pensionnaire à la Villa Médicis tel est l’objet de ce grand livre qui devrait être édité à 2000 exemplaires. L’initiative en revient aux Éditions deux-cent-cinq , basée dans le 6e arrondissement et au Centre de Culture Urbaine Archipel , en partenariat avec les Archives municipales de Lyon, dans le cadre de « l’année Tony Garnier », marquée par le 150e anniversaire de sa naissance.

La Cité Industrielle, c’est quoi ?

Tony Garnier a 32 ans, lorsqu’il représente sa vision de ville moderne conçue pour 35 000 habitants. Avec lui, naît le concept de « zonage fonctionnel », qui voit émerger dans la cité, une zone résidentielle, une zone administrative, industrielle ou hospitalière… C’est inédit à cette époque et l’idée, qui marquera l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme du XXe siècle, deviendra, selon les spécialistes « la référence de l’aménagement moderne ». L’architecte s’en inspirera lorsqu’il réalise, aux côtés du maire Édouard Herriot , l’hôpital Grange-Blanche ou la Cité du boulevard des Etats-Unis dans le 8e  arrondissement de Lyon.

De ce travail sur la Cité Industrielle reste un exemplaire conservé dans son intégralité aux Archives Municipales. Toutes les planches, il y en a 164, après numérisation, ont été réunies dans l’ouvrage, à paraître en septembre, au même titre que les illustrations, les lavis ou les aquarelles. Les éditeurs ont choisi de reproduire à taille réelle l’ensemble des documents. Un architecte François Chaslin et un philosophe, professeur émérite à l’Institut d’urbanisme de Paris, Thierry Paquot introduisent le projet.

À ce jour, 5694 € ont été récoltés via 101 contributeurs. Un financement qui sera clos au 31 juillet.

Plus d’infos ici

A. DU.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?