PATRIMOINE Et si vous souteniez la future exposition de l’Académie des sciences de Lyon?

Jean-Bernard Nuiry, délégué régional de la Fondation du patrimoine, Béatrice Dragon, chargée de projets aux Archives municipales et Kenza Bouzidi, étudiante, ont hâte de faire découvrir les trésors de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts aux Lyonnais.  Photo Progrès /Stéphanie FERRAND
Jean-Bernard Nuiry, délégué régional de la Fondation du patrimoine, Béatrice Dragon, chargée de projets aux Archives municipales et Kenza Bouzidi, étudiante, ont hâte de faire découvrir les trésors de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts aux Lyonnais.  Photo Progrès /Stéphanie FERRAND

D’octobre 2020 à janvier 2021, les Archives municipales présenteront une exposition sur les actions de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, de sa création en 1700 à nos jours. Pour restaurer 22 bustes, 8 cadres et 8 toiles, elles font appel à la générosité des internautes.

En 1700, sept Lyonnais ont décidé de se réunir pour disserter et ont créé l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon. Pendant plus de trois siècles, elle a accompagné l’histoire de la capitale des Gaules mais est peu connue des Lyonnais aujourd’hui.

Pour remédier à cela, elle sera mise à l’honneur lors d’une exposition organisée d’octobre 2020 à janvier 2021 aux Archives municipales, avec le soutien de la Fondation Total, de la Ville de Lyon et de la Fondation du patrimoine.

« L’exposition veut montrer le rôle que l’Académie a joué dans l’amélioration de la ville et du quotidien des Lyonnais, notamment en soutenant de nombreuses inventions avec ses concours organisés du milieu du XVIIIe  siècle à la Première Guerre mondiale, qui touchaient des domaines comme l’urbanisme, l’hygiène, l’amélioration des industries ou la subsistance la ville », explique Béatrice Dragon, chargée de projet aux Archives municipales.

Elle ajoute : « Son rôle a évolué au fil du temps et aujourd’hui, l’Académie, qui vit uniquement de dons, transmet la mémoire de la capitale des Gaules en conservant et en mettant à disposition des chercheurs et étudiants, sa bibliothèque, qui compte 30 000 ouvrages et ses collections. L’Académie souhaite les restaurer pour les pérenniser et les valoriser dans d’autres expositions par le prêt ou lors d’événements ».

Une cagnotte en ligne pour réunir 35.000€

Une partie des collections, comme certains bustes, tableaux et ouvrages nécessite des restaurations pour être exposée. L’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon a donc contacté la Fondation du patrimoine pour l’aider à trouver des financements.

Le coût de restauration des 22 bustes, 8 cadres et 8 toiles s’élève à 41 450 €. Quatre œuvres seront remises en bon état par un chantier avec des élèves de l’École de Condé et une apprentie de la Sepr (Société d’enseignement professionnelle du Rhône) travaillera avec le restaurateur de cadres.

Une collecte en ligne est lancée pour rassembler la somme de 35 000 €. Différentes compensations sont proposées aux internautes selon leur générosité, comme des découvertes de l’Académie ou des visites commentées de l’exposition. Les donneurs bénéficient d’une défiscalisation.

Pour faire un don : https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/bustes-et-tableaux-de-l-academie-de-lyon

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?