URBANISME Lyon, championne de France des WC publics ?

La sanisette du quai des Célestins, entre les rues Gaspard André et Charles Dullin.  Photo Progrès /Michel NIELLY
La sanisette du quai des Célestins, entre les rues Gaspard André et Charles Dullin.  Photo Progrès /Michel NIELLY
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /JM MAGNIFICAT
Photo Progrès /JM MAGNIFICAT
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
La sanisette du quai des Célestins, entre les rues Gaspard André et Charles Dullin.  Photo Progrès /Michel NIELLY Photo Progrès /DR Photo Progrès /DR Photo Progrès /DR Photo Progrès /JM MAGNIFICAT Photo Progrès /DR Photo Progrès /DR Photo Progrès /DR

Le classement prête à sourire mais c’est une affaire sérieuse. Avec près de 170 sites, et près de 190 toilettes, Lyon peut s’enorgueillir d’avoir la meilleure couverture en France concernant les WC publics. Sur les Berges du Rhône, trois toilettes automatiques vont être créées.

« S’il y avait un palmarès des toilettes publiques nous serions premier sans aucun doute », lâche Alain Giordano, l’adjoint aux Espaces verts. Il venait de répondre à une élue du 5e arrondissement qui avait demandé ce qu’il en était des sanitaires publics dans le Vieux Lyon. Et pour cause. Ce quartier, l’un des plus touristiques de Lyon, voit à l’heure d’été, les visiteurs affluer en masse. Une bonne nouvelle pour les acteurs du quartier à un détail près, les envies pressantes.

Trois toilettes supplémentaires dans les Vieux Lyon

Entre les toilettes surveillées du Vieux Lyon et le sanitaire de la place Valensio, pour le moment, cet arrondissement compte 17 sanitaires publics, mais trois toilettes automatiques seront aussi installées d’ici la fin de l’année. On les trouvera quai Rolland, face à la rue de la Baleine, quai de Bondy, face à la rue Vernay et quai de Bondy, proche pont de la Feuillée. « A l’issue de la période estivale nous conviendrons de l’opportunité d’installer de nouvelles toilettes dans le parc de la Visitation. En attendant, les sanitaires autonomes sont déjà installés », expose encore Alain Giordano.

Avec près de 170 sites et 190 toilettes (en comptant celles mises à disposition par les partenaires), répartis dans toute la ville, Lyon peut s’enorgueillir d’avoir la meilleure couverture en France concernant les toilettes publiques…

Loin devant Marseille ou Lille qui en proposent à peine 10. Loin devant Strasbourg qui en compte une quinzaine. Loin encore devant Bordeaux ou Toulouse qui en compte un peu plus de soixante…

Un sanitaire de plus au parc de la Tête d’Or

« C’est un effort conséquent que nous fournissons, mais nous ne comptons pas nous arrêter là. Sur les Berges du Rhône, même si ce site propose déjà 3 toilettes automatiques et 12 sanitaires autonomes, d’ici la fin de l’année nous allons proposer 3 toilettes automatiques supplémentaires. Deux projets de sanitaires surveillés sont également prévus. Un au parc de la Tête d’Or pour résoudre définitivement la problématique de l’affluence dans ce site le plus visité de Lyon. Et un, place Louis-Pradel », indique encore l’adjoint qui veut poursuivre le maillage en se rapprochant des 200 toilettes.

Régulièrement, ainsi, le sujet remonte en conseil d’arrondissement. C’est le cas dans le 1er où l’on aurait bien aimé que des toilettes publiques soient pensées dans le cadre de la requalification des places Morel et Tolozan.

C’est aussi le cas dans le 2e, où les élus déplorent le manque de WC en Presqu’île. C’est enfin le cas entre les 3e et 7e arrondissements où l’on enregistre les doléances de riverains qui s’insurgent contre ceux qui se soulagent directement sur les Berges du Rhône…

T.V.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?