GASTRONOMIE Villa Maïa, pause fraîcheur au Jardin de l’Antiquaille

La terrasse de l’hôtel La Villa Maïa, hôtel de luxe à Lyon dans le quartier de l’Antiquaille à Fourvière.  Photo Progrès /Maxime JEGAT
La terrasse de l’hôtel La Villa Maïa, hôtel de luxe à Lyon dans le quartier de l’Antiquaille à Fourvière.  Photo Progrès /Maxime JEGAT
Photo Progrès /Maxime JEGAT
Photo Progrès /Maxime JEGAT
Photo Progrès /Maxime JEGAT
Photo Progrès /Maxime JEGAT
La terrasse de l’hôtel La Villa Maïa, hôtel de luxe à Lyon dans le quartier de l’Antiquaille à Fourvière.  Photo Progrès /Maxime JEGAT Photo Progrès /Maxime JEGAT Photo Progrès /Maxime JEGAT

Sur la colline de Fourvière (Lyon 5e), Villa Maïa ouvre sa terrasse estivale, un lieu discret adossé à un jardin. Les vendredis et samedi soir, la pause se fait gourmande conjuguant classiques de la gastronomie lyonnaise et mets plus légers.

Une adresse confidentielle au cœur de Lyon

Villa Maïa a ouvert sa terrasse d’été. Platanes, tulipiers, ifs d’Irlande, arbustes bas, houx, chênes et haies d’Osmantes : la terrasse jouxte un jardin de contemplation conçu par Louis Benech comme un tableau. Un jardin qu’on savoure avec les yeux à défaut de le parcourir. Ces végétaux apportent leur fraîcheur et transportent les visiteurs dans un espace hors du temps. Loin de l’agitation urbaine, sur la colline de Fourvière, non loin du théâtre antique, le lieu mérite qu’on s’y attarde. Bâti sur ce qui fut la Lyon romaine, le jardin est traversé d’une faille tellurique lui donnant un certain relief.

Un soir en terrasse au Jardin de l’Antiquaille

Villa Maïa a baptisé sa terrasse de l’été «le Jardin de l’Antiquaille». Une façon de l’inscrire dans la cartographie lyonnaise des terrasses de l’été et d’en faire une halte à part entière au cœur de la colline qui prie à quelques centaines de mètres de la basilique de Fourvière. Pour séduire les visiteurs, le chef a imaginé une carte gourmande avec des prix corrects mêlant la très classique salade lyonnaise à des mets plus originaux comme la pizza à la truffe d’été ; le carpaccio de bœuf Black Angus bio. Une carte de saison qui mise sur la fraîcheur avec la délicate soupe froide de petits pois à la menthe, l’assortiment tomates et burrata ou encore l’assiette de saumon fumé avec son fromage frais aux herbes et ses blinis. Les tarifs affichés, service compris, restent corrects. La restauration en terrasse est assurée uniquement les vendredis et samedis soirs. Pour des options véganes ou sans gluten, prévenir à l’avance.

Plus qu’un hôtel, une maison de prestige

Villa Maia a été récompensée à plusieurs reprises cette année. Distingué par le concours Lyon shop Design , l’hôtel 5 étoiles, ouvert par le groupe Maïa en mars 2016, fait partie du club très fermé des leading hôtels of the world, aux 36 chambres et suites pensées comme un cocon « chic, confortable et chaleureux » par le décorateur Jacques Grange. Lumineux, coloré et de bon goût, cet établissement hôtelier chaleureux se découvre à travers ses salons, son bar, ses thermes réservés aux clients de l’hôtel.

Un lieu accessible en voiture et funiculaire

À quelques mètres du Métro Saint-Just, le lieu qui surplombe Lyon est ouvert aux automobilistes qui peuvent stationner leurs véhicules dans le garage de l’hôtel. Un voiturier est aussi présent sur site.

Villa Maïa, 8, Rue Pierre-Marion, Lyon 5e  Tél. 04 78 16 01 01 Accès depuis le Vieux Lyon par funiculaire Saint-Just arrêt Minimes Théâtres romains. Les prix s'entendent service compris.

Marie-Christine PARRA

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?