Transports Tramway : c'est parti pour les grands travaux d'été

Le T1 ne passe pas sur le pont Galliéni depuis le 1er juillet et jusqu'au 25 août. Photo d’archives Progrès/Joël PHILIPPON
Le T1 ne passe pas sur le pont Galliéni depuis le 1er juillet et jusqu'au 25 août. Photo d’archives Progrès/Joël PHILIPPON

Jusqu'au 25 août, d’importantes perturbations sont à prévoir sur les lignes T1 et T2.

Depuis le 1er juillet et jusqu'au 25 août, d’importantes perturbations sont à prévoir sur le réseau des tramways. Principalement concerné, le T1 qui, habituellement, relie Debourg à IUT Feyssine, ne sera en service que sur la portion Charpennes-IUT Feyssine.

En cause, les grands travaux du projet Lyon Part-Dieu, qui obligent à déplacer la voie de stationnement et de retournement des tramways, située devant la gare. Celle-ci sera repositionnée rue Servient.

Le Sytral en profite aussi pour lancer des travaux d’amélioration : les quais de la station Part-Dieu/Servient seront allongés, pour accueillir des rames de 43 mètres.

Des rails seront remplacés dans les zones les plus sollicitées (courbes rue Servient/boulevard Vivier-Merle). Un aiguillage sera ajouté à la station Part-Dieu/Vivier-Merle pour un meilleur service, notamment en cas de perturbations.

Enfin, le revêtement de la plateforme commune au T1 et au C3, sous les voies SNCF entre le boulevard Jules-Favre et l’avenue Thiers, sera remplacé.

Terminus à Centre Berthelot pour la ligne T2

Ce n’est pas tout : en prévision du prolongement de la ligne T2 jusqu’à Hôtel de Région-Montrochet en 2020, d’importants travaux vont avoir lieu cet été à la station Suchet (qui sera renommée Place des Archives).

En conséquence, la ligne T2 aura son terminus à Centre Berthelot du 8 juillet au 25 août.

Des bus relais entre Perrache et Debourg

L’absence de tramway T1 entre Debourg et Charpennes oblige les usagers des transports en commun à se rabattre sur le métro ou sur des lignes de bus régulières.

Des bus relais sont aussi mis en service par les TCL (à suivre sur www.tcl.fr), uniquement sur la portion qui n’offre pas d’alternative, à savoir Perrache-Debourg.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?