Portrait Après 43 ans, Momo quitte le marché de la Croix-Rousse

Maurice Minard, alias Momo, vend des fruits et légumes sur le marché depuis 1976. Photo Progrès/Yves LE-FLEM
Maurice Minard, alias Momo, vend des fruits et légumes sur le marché depuis 1976. Photo Progrès/Yves LE-FLEM

Secrétaire de l’association du marché de la Croix-Rousse, forain et marchand de marrons pendant la vogue, Maurice Minard – Momo pour les intimes – part à la retraite le 30 juin.

Maurice Minard  bien connu sous le surnom de Momo – tirera sa révérence le 30 juin. À 64 ans, le forain prend une retraite bien méritée mais qui lui déchire le cœur.

« Certains clients sont devenus des amis »

« J’ai une clientèle fidèle, certains clients sont devenus des amis. On se serre la main, on se dit bonjour. Aujourd’hui, je sers parfois leurs enfants et petits-enfants. Le départ est très difficile », explique-t-il, les yeux embués. Connu pour sa gouaille, son vocabulaire fleuri, son énergie débordante et sa disponibilité, Maurice vend, depuis 1976, des fruits et légumes sur le boulevard de la Croix-Rousse. Son étal de plus de 10 mètres est situé entre les rues Saint-François-d’Assise et Ozanam, à hauteur de la Caisse d’épargne.

« Maurice a toujours eu un grand respect de la clientèle », estime Jeanine, sa compagne dans la vie et au travail. Le forain rebondit : « J’ai toujours privilégié la qualité des produits, travaillant avant l’heure en circuit court, avec des producteurs locaux. Pour les asperges et les melons, je vais par exemple directement les chercher sur place en Provence. »

Enfant de la DDASS, Maurice a été élevé dans une ferme, dans le Beaujolais, jusqu’à ses 15 ans. Une enfance qui lui a donné le goût du travail. Tous les matins, il installe son banc vers 5 h 30. À 7 h 30, tout est prêt. Après le casse-croûte de 8 heures – un rituel – la vente peut commencer : « J’aime les gens, conclut-il. Je me suis toujours fait plaisir en travaillant. »

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?