Culture Vanessa Paradis, Sophia Aram ou Fabrice Lucchini à l'affiche de la nouvelle saison du Radiant-Bellevue

Surprise de dernière minute: l’annonce du concert de Vanessa Paradis, le 23 novembre prochain. Archives Le Progrès/Stéphane GUIOCHON
Surprise de dernière minute: l’annonce du concert de Vanessa Paradis, le 23 novembre prochain. Archives Le Progrès/Stéphane GUIOCHON

La salle de spectacle de Caluire-et-Cuire a présenté sa programmation pour la saison 2019-2020. Dans une salle comble, signe du succès de l’établissement, un agenda éclectique et prestigieux a été dévoilé.

Victor Bosch, directeur du Radiant-Bellevue depuis 2012, a été producteur de différents artistes dont Francis Cabrel et Laurent Voulzy. Raphaël MANCEAU
Victor Bosch, directeur du Radiant-Bellevue depuis 2012, a été producteur de différents artistes dont Francis Cabrel et Laurent Voulzy. Raphaël MANCEAU

« On cherche, on fouille et on essaie d’oublier personne ». Victor Bosch, directeur de l’établissement Radiant-Bellevue, annonce d’emblée la couleur. De la chanson française au rock américain, du théâtre à la danse conceptuelle, de grands noms du spectacle se succéderont toute l’année sur la scène caluirarde. C’est ce qui ressort de la programmation pour la saison 2019-2020.

Luchini, Zazie ou encore Laurent Gerra

Avec une surprise de dernière minute au rendez-vous : l’annonce du concert de Vanessa Paradis, le 23 novembre prochain. « Elle n’est pas dans le programme, car ça s’est décidé il y a seulement quelques jours, informe Victor Bosch. Mais elle sera bien là. »

Pour leur part, les Pixies repartent en tournée fin août et feront étape à Caluire-et-Cuire le 20 octobre. Le groupe américain se produira dans la salle en « configuration debout », mais les 2 500 places disponibles ont déjà toutes trouvé preneur en seulement quelques heures.

Désiré depuis plusieurs années, sans succès, Fabrice Luchini présentera quant à lui son spectacle Des écrivains parlent d’argent les 18, 19 et 20 juin 2020. Anecdote : l’acteur s’est invité en contactant personnellement Victor Bosch, pour qui « il est un homme libre, qui choisit lui-même où il veut se produire. »

Côté musique, la scène française comptera sur Maxime Le Forestier, Zazie, Corneille, Kery James ou encore Marc Lavoine.

Symbole de la diversité proposée, le groupe de métal californien Machine Head enflammera quant à lui les planches fin octobre. Pour célébrer son vingtième anniversaire, le festival Caluire & Cuivre organisera un concert en avril, avec l’Orchestre d’harmonie de la musique de l’air comme invité.

Les chroniqueurs phares de France Inter, Sophia Aram, Pablo Mira, Guillermo Guiz et Constance, seront à l’honneur avec leurs one man shows respectifs. Un exercice auquel s’essaiera pour la première fois de sa carrière Laurent Baffie, le 17 avril 2020. Elie Semoun, Laurent Gerra ou encore Kheiron sont aussi au programme.

Le théâtre et le spectacle vivant ne seront pas en reste. Outre les pièces où se succéderont des icônes tels que Lambert Wilson, Michèle Laroque ou Francis Huster, deux dates ont été réservées pour les tout-petits : Petit Ours Brun, le 15 décembre, et Le Loup qui voulait faire son spectacle, le 16 février.

La programmation complète est à retrouver sur le site www.radiant-bellevue.fr

185 000 spectateurs en 2018 au Radiant-Bellevue

À l’aube de la saison 2019-2020, qui sera officiellement lancée le 10 septembre avec le concert du groupe de rock alternatif Eels, le Radiant-Bellevue affiche un bilan plus que satisfaisant. En 2018, la salle a connu une progression de 30  % de ses ventes d’abonnements par rapport à l’année précédente, portant à 4 200 le nombre d’abonnés. Ces derniers ont eu à loisir de choisir entre les 165 spectacles et les 180 levers de rideau programmés l’an passé. Les 185 000 spectateurs qui ont fréquenté l’établissement ont permis à la salle d’atteindre un taux de remplissage de 95  %.

La présence d’artistes reconnus n’empêche pas la direction de rester ancrée dans le paysage local. Les collaborations avec les structures culturelles de la commune continuent de se développer, ainsi qu’avec des acteurs de l’agglomération comme les théâtres de la Croix-Rousse et des Célestins, ou encore l’Opéra de Lyon.

Ouverte depuis le 5 juin, la campagne d’abonnements connaît cette année une nouveauté. Il est désormais possible de s’abonner en ligne en se rendant sur le site internet du Radiant-Bellevue.

De notre correspondant local, Raphaël MANCEAU

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?