Théâtre #Coline Serreau , en toute liberté… à Lyon

Coline Serreau se confie à la Comédie Odéon.  Photo Progrès /DR
Coline Serreau se confie à la Comédie Odéon. Photo Progrès /DR

C’est une soirée inédite que propose Coline Serreau à la Comédie Odéon, chaque soir différente, mais portée par sa personnalité attachante.

Impossible de mettre le spectacle, #Coline Serreau , dans une case. Est-ce bien un spectacle d’ailleurs ? On se le demande encore après avoir assisté à la première représentation, essuyé les plâtres donc. La soirée se situe d’avantage du côté de la conférence, ou plutôt de la conversation, que du monologue théâtral soigneusement répété.

Avant de se lancer, Coline Serreau offre le choix, inscrit sur un grand écran, des thèmes à aborder. Elle les avait définis ainsi lors de l’interview qu’elle nous avait accordé : «Le premier, c’est mes origines. Le deuxième, tous les métiers que j’ai pu faire : théâtre, cinéma, cirque, musique, photo, écriture… Le troisième est une évocation intime de grands génies artistiques. Le quatrième, un classique pour moi : femme et écologie. Le cinquième, c’est des blagues, j’adore ça ! Et le dernier, la philosophie.»

On vote à main levée. L’artiste a un cahier pour chaque sujet, rempli de notes et d’anecdotes. Nous avons eu le droit, sur le thème de l’écologie, à un récit imaginaire désopilant sur un congrès de développement personnel qui se termine par un conflit sur les toilettes sèches… Coline Serreau est une écolo qui ne manque pas d’autodérision !

Sur le thème des origines, elle raconte l’histoire bouleversante du grand amour vécu par son arrière-grand-mère. On est suspendus à ses lèvres. Sur les génies artistiques, Coline Serreau se transforme en critique d’art pour nous parler des dessins incroyables, méconnus, de Victor Hugo. Ceux-ci sont projetés sur le grand écran comme ceux de Rembrandt dont elle restitue ensuite la trajectoire passionnée et passionnante.

Puis on a le droit ensuite à la projection d’une séquence de travail de «18 ans après» (la suite de «Trois hommes et un couffin»). Un moment de haute intensité comique! Le temps passe trop vite avec cette femme. Sa culture est incroyable et l’empathie qu’elle sait susciter de la part des spectateurs est unique. On en ressort ravi, avec l’envie de la revoir lors d’une autre soirée, forcément différente.

#Coline Serreau , jusqu'au 22 juin du mardi au samedi à 19 heures, tarifs à partir de 15 €. Comédie Odéon. 6, rue Grolée, Lyon 2e. Tél. 04.78.82.86.30. http://www.comedieodeon.com

Nicolas Blondeau

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?