LYON 4e Au Clos-Jouve, on abat des arbres pour faire un… grand jardin

Les arbres en cours d’abattage sur le site de l’ancien clos bouliste. À droite, la portion de la rue Anselme sera intégrée à l’aménagement. Circulation et stationnement n’y seront plus autorisés. Photo Progrès /Aline DURET
Les arbres en cours d’abattage sur le site de l’ancien clos bouliste. À droite, la portion de la rue Anselme sera intégrée à l’aménagement. Circulation et stationnement n’y seront plus autorisés. Photo Progrès /Aline DURET

Le projet prévoit certes la plantation d’une cinquantaine d’arbres et l’installation sur cet espace de quelque 4 000 mètres carrés d’arbustes et de plantes vivaces. Mais, quand même. Démarrer un aménagement qui vise à transformer le Clos-Jouve, ancien clos bouliste en un grand jardin en abattant des arbres…

Ce qui semble paradoxal pour certains, paraît presque choquant pour d’autres qui, depuis lundi, assistent à ce spectacle un peu navrant. Tous les arbres qui avaient été plantés au milieu du clos ont disparu, même les quelques sujets, les plus fournis, qui se trouvaient en périphérie.

Durée du chantier : six mois

Cette opération est engagée dans le cadre du projet de restructuration du site placé entre le boulevard de la Croix-Rousse et le bâtiment remarquable qui abrite l’École supérieure du professorat et de l’éducation (Espe). Les travaux, pilotés par la Ville de Lyon, maître d’ouvrage de l’opération, ont été lancés en début de semaine pour une durée de six mois. Ils laisseront place à un ensemble conçu par les paysagistes de l’atelier lyonnais Big Bang, fait de vert et dans lequel seront installés bancs, transats et tables de pique-nique.

L’aménagement pour lequel une concertation auprès des habitants a été lancée via une consultation numérique entraîne également la disparition des places de stationnement situées le long du Clos, côté rue Anselme. Elles seront récréées en partie rue Chazière. Mais au total, le quartier en perd une vingtaine, note-t-on du côté de la mairie du 4e arrondissement. Cette portion de la rue Anselme sera d’ailleurs intégrée au projet. Là, les travaux de voirie sont pris en charge par la Métropole de Lyon.

Métropole et Ville de Lyon investissent 1,7 million d’euros dans le projet de réaménagement du Clos-Jouve.

A.DU.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?