MUSIQUE CLASSIQUE L’Auditorium de Lyon joue à fond les violons

Artiste généreux, Renaud Capuçon met un terme à une saison où il aura enchanté le public lyonnais.  Photo Progrès /Simon FOWLER
Artiste généreux, Renaud Capuçon met un terme à une saison où il aura enchanté le public lyonnais. Photo Progrès /Simon FOWLER

Karaoké, ateliers et concerts… Depuis jeudi et jusqu'à dimanche 26 mai 150 violonistes amateurs accompagneront le virtuose Renaud Capuçon.

Apparu au début du XVIe siècle en Italie et porté à son apogée par le luthier Stradivarius, le violon est l’instrument roi de l’orchestre. Et il est à la fête jusqu'au 26 mai, à l’Auditorium où vous pourrez découvrir toutes ses facettes.

L’archet médiatique

Musicien associé à l’Orchestre national de Lyon (ONL) cette saison, le grand violoniste Renaud Capuçon clôture sa résidence avec le concerto de Dvorak (et non celui de Brahms comme initialement annoncé). Le chef américain Leonard Slatkin, qui dirige ce concert, complète le programme avec la suite Appalachian Spring de son compatriote Aaron Copland. Rendez-vous ce samedi 25 mai, à 18 heures.

Le violon dans tous ses états

Pendant le week-end, l’Auditorium ouvre ses portes aux mélomanes accros de l’archet. Dans l’atrium, les luthiers de l’atelier Alexandre Snitkovski dévoileront tous ses secrets de fabrication (samedi 25 de 13 h 30 à 17 h 30, dimanche 26 de 13 h 30 à 15 h 30).

Les musiciens du conservatoire ponctueront ces deux journées par des mini-concerts de une à dix minutes. L’occasion de mettre un nom et un auteur sur des mélodies que vous connaissez (samedi 25 de 13 h 30 à 17 heures, dimanche 26 de 13 h 30 à 15 heures).

Les amateurs pourront se mesurer lors de karaokés pour violon. Vous pourrez jouer en duos ou sonates, en formation de musique de chambre ou encore dans le Boléro de Ravel ou la 5e de Beethoven (dimanche à 13 h 30 et 14 h 45 - inscription sur place).

Amateurs en scène

Dimanche après-midi, 150 violonistes amateurs, issus des conservatoires et écoles de musique de Lyon et de sa métropole, accompagneront Renaud Capuçon dans la création mondiale du Concerto Grosso de Jean-Pascal Beintus, une commande de l’ONL. Auparavant Leonard Slatkin dirigera un programme, grand public, qui le célébrissime Adagio pour cordes de Barber, la suite Holberg de Grieg, les toniques Danses populaires roumaines de Bartok.

Auditorium, 55, rue Garibaldi, Lyon 3e. Tarifs : 16 à 48 € pour le concert Dvorak/Copland. Entrée libre pour les ateliers et le concert de clôture. Tél. 04.78.95.95.95.

A. MAFRA

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?