Guillotière Îlot Mazagran : les habitants se mobilisent, le projet est en suspens

L’îlot concerné est placé entre les rues Jangot, Béchevelin, Salomon-Reinach et Capitaine Robert-Cluzan). Photo Progrès /Aline DURET
L’îlot concerné est placé entre les rues Jangot, Béchevelin, Salomon-Reinach et Capitaine Robert-Cluzan). Photo Progrès /Aline DURET

L’opération immobilière envisagée sur l’îlot Mazagran, placé en partie arrière de l’ancien garage Citroën, au cœur de la Guillotière est à l’arrêt. C’est ce que demandaient les habitants du collectif Habitons Mazagran. Et maintenant ?

S’agit-il d’une marche arrière ? ça y ressemble. Mais alors que certains habitants disent savourer cette « première victoire », d’autres parlent de « moratoire ». Le mot rime tout de même avec espoir… L’opération immobilière envisagée sur l’îlot Mazagran, pour lequel ils ont tant bataillé serait-il donc à l’arrêt ? C’est ce que demandaient ceux du Collectif Habitons Mazagran, soucieux de préserver le patrimoine industriel de ce secteur de la Guillotière.

« On va se remettre autour d’une table »

En charge de l’Aménagement urbain à la Métropole de Lyon, le vice-président Michel Le Faou affine puis confirme : « On n’abandonne pas le projet. Il est en suspens. » Le temps pour les parties prenantes de se rencontrer à nouveau autour du projet initial qui envisageait la construction d’une centaine de logements après démolitions de petits locaux d’activités.

« La volonté, poursuit l’élu, est d’associer le collectif Habitons Mazagran et d’examiner la question de l’activité en ville. » Cette orientation, nouvelle, a été prise à l’issue d’un rendez-vous à l’Hôtel de Ville fin mars. « On va remettre de la méthode dans la concertation et approfondir le projet, assure Michel Le Faou. On va se remettre autour d’une table. On aura peut-être des désaccords ou peut-être que quelque chose de consensuel en ressortira, mais on aura fait l’exercice », admet l’élu. Organiser une vraie concertation, c’est aussi ce qui était demandé. Mais sans trop attendre. Un terrain d’entente doit être trouvé, selon l’élu, d’ici la fin de cette année, pas au-delà.

Il y a « des alternatives possibles »

Passé la surprise, apparemment cette décision en a étonné plus d’un, les membres du collectif Habitons Mazagran par la voix d’Alexis Stremsdoerfer (lire par ailleurs) se disent contents de la nouvelle et demandent un engagement écrit aux élus. De nouveaux rendez-vous sont prévus, pour regarder comment travailler ensemble, annonce-t-il, et pour lever les difficultés. « Le projet de tout raser pour construire du logement classique, cela nous semble assez absurde ». Des propositions concrètes faites par des architectes montrent qu’il y a « des alternatives possibles » mêlant préservation des bâtis et construction de logements, plaident les membres du collectif.

Des propositions nouvelles qui pourraient répondre à la question du moment… Au fait, quels sont les vrais besoins des habitants ?

Alexis Stremsdoerfer : « Il y a un truc qui est en train de se passer place Mazagran »

Alexis Stremsdoerfer   Aline DURET
Alexis Stremsdoerfer Aline DURET

« On va essayer d’ouvrir ce dialogue que l’on demandait. Du côté du collectif, il y a une vraie volonté de s’engager. De quelle façon ? Comment fait-on ? On ne sait pas encore. Il y a une méthode à trouver. Il y a là quelque chose d’expérimental à mener, pour essayer de faire un peu autre chose. Comment passer de la concertation qui amène à la co-construction ?

Vous savez, les relations de quartier sont ici magnifiques, il faut arriver à déplacer le regard sur l’existant, c’est génial tout ça. Le monde change, il y a une demande d’autres modèles. On ne peut pas empêcher les gens de vendre, mais si un promoteur rachète une rue entière, ce n’est pas normal. La ville pendant des siècles, s’est faite petite parcelle par petite parcelle. On reste vigilants, mobilisés, on va essayer d’innover à Lyon ».

Il y a un truc qui est en train de se passer place Mazagran…

Aline DURET

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?