SÉCURITÉ Encore plus de caméras et de policiers municipaux à Lyon d'ici 2020

Comme ici, Place des Cordeliers, les contrôles par la police auprès des trottinettes et des deux roues vont se multiplier…  Photo Progrès /Stéphane GUIOCHON
Comme ici, Place des Cordeliers, les contrôles par la police auprès des trottinettes et des deux roues vont se multiplier…  Photo Progrès /Stéphane GUIOCHON

A l’occasion de la présentation du bilan de la délinquance depuis 2016, le maire de Lyon Gérard Collomb a précisé les principales évolutions prévues pour cette fin de mandat. Petit tour d’horizon avec une augmentation de la délinquance... mais aussi des effectifs et des moyens de surveillance.

Une délinquance à +4 % pour début 2019

Après deux très mauvaises années en 2016 et 2017 (+15 % pour 32 000 faits et +8,7 % pour 45 000 faits), 2018 avait été à l’équilibre (+0,1 %) avec 45 100 faits. 2019 repart mal avec +4 % sur les quatre premiers mois. Les débordements lors des manifestations des gilets jaunes jouent certainement un rôle à cette hausse… mais n’expliquent pas tout.

Les coups et blessures volontaires explosent en 2018

+19 % en 2018, c’est la grosse hausse. +6 % pour les vols avec violence, +4 % pour les vols sans violence. Par contre, grosse baisse des cambriolages (-13 %). Dans 24 % des cas de vols et de dégradations, les mineurs isolés et étrangers, souvent multirécidivistes, sont à l’origine.

Police municipale : +30 postes

Créée en 1969, elle fête ses 50 ans cette année ! Troisième police municipale de France en termes d’effectifs (derrière Marseille et Nice), elle comprend 335 agents + 100 agents de surveillance de la voie publique qui assurent le stationnement. Parmi eux, 190 agents de police de proximité, 70 au sein du Groupe opérationnel Mobile (GOM), 33 pour l’unité Mobile de circulation qui aura à traiter les problématiques de circulation routière et notamment des trottinettes, 27 agents au poste de commandement et enfin 19 à l’Hôtel-de-ville. 30 postes supplémentaires devraient être créés, 15 avant fin 2019 et autant pour le premier semestre 2020.

Vidéo-protection : 561 caméras en 2020

Rénové en 2015, le centre de supervision urbain de Lyon dispose de 535 caméras pour assurer la vidéoprotection, dont 120 supplémentaires depuis 2014.

Après le déploiement de 35 caméras à la Duchère, 19 cours Lafayette et 8 place du Maréchal-Lyautey, 26 nouvelles devraient être installées avant 2020 : 15 dans le quartier Mermoz nord, 5 route de Vienne, 6 autour de la place Valmy.

A noter également que 1 074 films réquisitionnés en 2018 par la police nationale (le double par rapport à 2014) et 460 d’entre eux ont débouché sur une interpellation (soit +81 % par rapport à 2014).

Test de lumière place des Terreaux

En parallèle des travaux place des Terreaux , une réflexion est portée sur l’éclairage de la place. Afin de dissuader les dégradations et les violences, des tests d’une lumière plus soutenue devraient être réalisés, comme pour les berges.

La Police quotidienne de Proximité en soutien

Ce n’est pas directement du fait du maire, mais dans le cadre de la réforme de la Police de Sécurité du Quotidien (PSQ) en 2018, le 8e  arrondissement a été retenu comme un des 15 quartiers de Reconquête Républicaine (QRR). Résultat ? 30 policiers nationaux supplémentaires affectés en septembre dernier.

David TAPISSIER

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?