Rhône La fin des travaux annoncée le 18 décembre rue Victor-Hugo

Dans le cadre du programme Cœur Presqu’île, la requalification de la rue Victor-Hugo, entamée début avril 2018, des rues adjacentes et de la place Ampère, sur 8 000 m² au sol, ne passe pas inaperçue. Cette artère piétonne n’a pas été retouchée depuis 1976, soit 43 ans.  Photo Progrès /N. MICHOLIN
Dans le cadre du programme Cœur Presqu’île, la requalification de la rue Victor-Hugo, entamée début avril 2018, des rues adjacentes et de la place Ampère, sur 8 000 m² au sol, ne passe pas inaperçue. Cette artère piétonne n’a pas été retouchée depuis 1976, soit 43 ans.  Photo Progrès /N. MICHOLIN
Les travaux de la rue Sainte-Hélène comme celle des Remparts d’Ainay entrent dans le cadre de la requalification de la rue Victor-Hugo.  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN
Les travaux de la rue Sainte-Hélène comme celle des Remparts d’Ainay entrent dans le cadre de la requalification de la rue Victor-Hugo.  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN
Débutés en octobre 2018, les travaux devraient s’achever fin 2019 sur la place Ampère qui bénéficie d’une requalification globale.  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN
Débutés en octobre 2018, les travaux devraient s’achever fin 2019 sur la place Ampère qui bénéficie d’une requalification globale.  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN
Dans le cadre du programme Cœur Presqu’île, la requalification de la rue Victor-Hugo, entamée début avril 2018, des rues adjacentes et de la place Ampère, sur 8 000 m² au sol, ne passe pas inaperçue. Cette artère piétonne n’a pas été retouchée depuis 1976, soit 43 ans.  Photo Progrès /N. MICHOLIN Les travaux de la rue Sainte-Hélène comme celle des Remparts d’Ainay entrent dans le cadre de la requalification de la rue Victor-Hugo.  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN Débutés en octobre 2018, les travaux devraient s’achever fin 2019 sur la place Ampère qui bénéficie d’une requalification globale.  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN

Depuis un an, l’association de commerçants Acor et les représentants de la Métropole se rencontrent une fois par mois lors d’une réunion de phasage. L’occasion de suivre l’évolution du chantier. La fin d’aménagement est prévue en 2020 pour les rues Dauphin, Sala, Sainte-Hélène et Franklin.

Impactés par les manifestations des gilets jaunes depuis 24 samedis et, de surcroît, par le lourd chantier de rénovation qui s’étale rue Victor-Hugo, place Ampère et les rues adjacentes, les commerçants attendent avec impatience la réunion de phasage mensuelle avec les représentants de la Métropole. La dernière s’est tenue le 26 avril en présence de Kelly Ingargiola, présidente de l’association des commerçants Acor et des membres de son bureau.

« Nous avons appris un petit retard dû à des soucis techniques mais les équipes sont désormais capables de caler leur planning. Elles sont d’ailleurs triplées y compris au mois d’août. On connaît le retard prévu sur certains postes. Ainsi, il s’élève à une semaine du côté de Carnot », précise la présidente qui ignore encore quel sera le pourcentage de boutiques fermées sur l’artère cet été. « Cela dépendra du chantier et de la présence ou non des barrières devant les magasins. Je croise les doigts : Victor-Hugo devrait être terminé le 18 décembre ! Cette date estimée prend en compte le temps de séchage du revêtement homogène en granit. »

Côté Sud de la rue Victor-Hugo : fin prévue au 1er août

Après des travaux de réseaux entamés côté Nord par GRDF, proche de Bellecour où le métro se situe à fleur de chaussée, le chantier s’est déplacé côté Sud où l’aménagement du sol devrait se terminer le 1er août. Puis le chantier se déplacera au niveau de la place Ampère avant de s’achever en novembre-décembre 2019 sur le dernier tronçon vers Bellecour.

Place Ampère : livraison mi-septembre

Place Ampère, début février 2019, les riverains s’étaient émus de l’abattage de deux feuillus (camélia et bouleau) âgés de 60 ans, d’une part car ils étaient en bonne santé, d’autre part car leur fonction de parasols naturels permettait aussi la nidification des moineaux. Le nouvel aménagement du projet urbain prévoit une transformation de la place en espace de verdure, de détente et de respiration avec la plantation de onze jeunes arbre. La fontaine reste avec l’aménagement d’un miroir d’eau. Conformément aux prévisions, l’aménagement du local technique est achevé. L’installation de la tuyauterie et le revêtement de façade devraient se terminer le 11 septembre.

La reconquête des espaces sur les rues adjacentes

Début avril, un chantier a commencé rue des Remparts d’Ainay, entre la rue Auguste-Comte et la place Ampère. Il s’agit de refaire les trottoirs et la chaussée avec la création d’emplacements pour quelques arbres. Ces travaux devraient durer environ deux mois.

Sont impactés les tronçons entre la rue des Remparts d’Ainay et la rue Sainte-Hélène (3 juin-9 août) et entre la rue Sainte-Hélène et Bellecour (14 juin-2 septembre). Au total, les rues Jarente et Remparts d’Ainay (octobre 2018-décembre 2019) ainsi que les rues Dauphin, Sala, Sainte-Hélène et Franklin (avril 2020-septembre 2020) bénéficieront d’un revêtement homogène, de mobiliers polyvalents et de plantations visibles depuis l’axe Victor-Hugo.

Futur mobilier urbain : et les trottinettes ?

La requalification de la rue Victor-Hugo prévoit un nouveau mobilier urbain et une réorganisation des étals. Les commerçants tirent la sonnette d’alarme sur un fléau : « Nous devons faire la police nous-mêmes car il n’est pas rare qu’une trottinette ou un vélo renverse un piéton. D’autre part, de plus en plus de clients veulent rentrer dans nos boutiques avec leurs trottinettes, ce qui dégrade nos meubles et nos sols » constate Kelly Ingargiola qui compte bien alerter et sensibiliser la Métropole sur la nécessité d’installer des points fixes (poteaux ou arceaux).

Prochaine réunion de phasage fin mai. Celle du mois de juin, devra se dérouler avant le dimanche 23 juin. Ce jour-là, les associations Acor, Petit Bellecour, Auguste-Comte et Charité se regroupent pour organiser une journée festive inédite.

Nadine MICHOLIN

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?