Solidarité Quand les pompiers de Confluence sauvent leur agent d’entretien victime d’une arnaque

Mamadou, porté par les pompiers de Confluence qui lui ont fait la surprise de lui offrir un nouveau véhicule vendredi 19 avril, à 16 heures.  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN
Mamadou, porté par les pompiers de Confluence qui lui ont fait la surprise de lui offrir un nouveau véhicule vendredi 19 avril, à 16 heures.  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN

Depuis que les sapeurs-pompiers de Confluence ont effectué une opération de solidarité inédite, les réseaux sociaux s'enflamment. Leur bel élan de générosité a généré une surenchère médiatique quand ils ont offert un véhicule d’occasion à Mamadou, leur agent d’entretien victime d’une arnaque.

Le premier surpris par ce geste inattendu à son égard, c’est Mamadou. Même sa famille à Conakry, capitale de la Guinée, a eu vent par Facebook du don et du geste amical de ses collègues de travail à la caserne de Confluence.

Depuis, les interviews s’enchaînent et Mamadou, très ému, a du mal à trouver les mots justes : « C’est de la folie ! C’est énorme ce qu’ils ont fait pour moi. Les sapeurs-pompiers d’ici m’aiment bien. On partage tout. C’est comme une famille. C’est la première fois que je reçois un tel cadeau. Je suis content et dépassé par ce qui m’arrive. Pour la première fois, ce mardi matin j’ai été interviewé à la télévision. »

 "Mon garçon a cru que j'avais gagné la voiture!"

Ce mardi 23 avril à 5 h 45, Mamadou est donc venu travailler avec fierté, à bord de son nouveau véhicule. Déjà durant ce week-end de Pâques, il a fêté l’événement deux soirs de suite au festival Reperkusound à Villeurbanne avec son épouse et son fils de 12 ans : « Mon garçon a cru que j’avais gagné la voiture ! » Cet agent d’entretien de la société Rhonis, qui travaille tous les matins à la caserne de Confluence depuis près de sept ans, a même songé un temps devenir pompier volontaire. « J’en avais parlé au lieutenant Christian Perez pour me présenter mais, je devais dans ce cas me rapprocher de la caserne la plus proche de mon domicile (Ndlr : Pierre-Bénite) et je n’ai pas voulu quitter Confluence. »

 L’agent d’entretien Mamadou est venu pour la première fois travailler ce mardi matin 23 avril à la Caserne de Confluence, avec son nouveau véhicule.   Photo Progrès /Nadine MICHOLIN
L’agent d’entretien Mamadou est venu pour la première fois travailler ce mardi matin 23 avril à la Caserne de Confluence, avec son nouveau véhicule.   Photo Progrès /Nadine MICHOLIN

« Mamadou était dans le besoin. Il le mérite »

L’attachement fonctionne dans les deux sens. Les sapeurs-pompiers de Confluence viennent de le prouver. Sa nouvelle voiture a été remise en état par Stéphane Dolazza qui possède une licence mécanique et Julien Bouyon qui a fait don de son véhicule. Ces deux-là, très complices, travaillent dans la même équipe à la caserne. En secret, ils ont réparé la Ford : embrayage, distribution, vidange, filtres, freins avant, balaies d’essuie-glace…

« Mamadou était dans le besoin. Il le mérite. J’ai des compétences en mécanique. Cela nous a pris une petite semaine, soit quatre jours cumulés » reconnaît Stéphane Dolazza à la manœuvre « Avec Julien, nous avons réparti les heures sur nos jours de repos et pour financer les pièces, nous avons fait appel à la générosité des agents et du Cercle. » La collecte chapeautée par le Cercle Confluence, association amicale des sapeurs-pompiers Lyon, a même permis de financer aussi la carte grise !

Bientôt une vidéo

Afin de dévoiler leur surprise, Julien et Stéphane ont dissimulé la voiture dans la cour. Ils ont fait revenir Mamadou vendredi 19 avril à 16 heures prétextant lui soumettre un devis pour réparer la voiture achetée sur un site et en très mauvais état.

On connaît la suite…

« Les sapeurs-pompiers de cette caserne ont de bonnes idées. Ils sont très créatifs » mentionne le commandant Philippe Bourgin « Mamadou fait partie de notre effectif. Il est très intégré et en plus, il travaille très bien ». 

Nadine MICHOLIN

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?