Sport Un collectif de trottriders lyonnais à l’assaut de la Californie

"On aimerait développer à Lyon des structures pour faire évoluer le sport et permettre à des jeunes comme nous de s’épanouir dans cet esprit trott'".  Photo Progrès /FRTGANG
"On aimerait développer à Lyon des structures pour faire évoluer le sport et permettre à des jeunes comme nous de s’épanouir dans cet esprit trott'".  Photo Progrès /FRTGANG
Les riders du collectif FRTgang, âgés de 19 à 21 ans, quitteront bientôt le macadam lyonnais pour les rues de Los Angeles et San Diego. Photo Progrès /FRTGANG
Les riders du collectif FRTgang, âgés de 19 à 21 ans, quitteront bientôt le macadam lyonnais pour les rues de Los Angeles et San Diego. Photo Progrès /FRTGANG
"On aimerait développer à Lyon des structures pour faire évoluer le sport et permettre à des jeunes comme nous de s’épanouir dans cet esprit trott'".  Photo Progrès /FRTGANG Les riders du collectif FRTgang, âgés de 19 à 21 ans, quitteront bientôt le macadam lyonnais pour les rues de Los Angeles et San Diego. Photo Progrès /FRTGANG

Les trottriders du collectif FRTgang participeront au concours de vidéos de trottinette organisé aux USA par le Dissidence Scootershop du 30 avril au 11 mai, dans les rues de Los Angeles et San Diego. L’occasion pour eux de mettre en lumière un sport trop souvent décrié dans les skateparks…

Martin, Antoine, Guillaume, Angel et les autres se sont rencontrés sur les rampes du skatepark, réunis par leur passion de la trottinette. « On s’est rendu compte qu’on partageait la même vision du ride, la même envie de faire évoluer notre pratique ». Ils sont encore lycéens lorsque naît leur groupe, composé des 11 meilleurs riders de leur quartier. Aujourd’hui, ils sont les trottriders du collectif FRTgang.

Dans quelques jours, ils s’envoleront pour Los Angeles et San Diego pour la Dissidence Coalition V3 , "une compétition organisée par le plus gros acteur du monde de la trottinette", explique le collectif. "C’est Dissidence, en effet, qui a commencé à créer du vrai bon matériel et à lancer les premières compétitions professionnelles en France. Là, il s’agit d’un concours de vidéos rassemblant les meilleurs rideurs pros du monde dans la catégorie du «street», c’est-à-dire qui pratiquent dans la rue. Tous les ans, on sélectionne une équipe amateur pour participer à l’événement. Et cette fois, c’est notre vidéo qui a été retenue !"

Une consécration

Une consécration pour le FRTgang, dont les membres sont nourris depuis leur enfance aux vidéos made in USA. Mais la récompense ultime pour ces virtuoses des figures techniques comme les boardslides, halfcabs et autres flips, est de redorer le blason d’un sport souvent tourné en dérision par les médias.

"Ces dernières années, on a observé une grosse vague de trottinettes dans les skateparks. Les tout-petits viennent en faire à côté des rampes mais leurs parents n’ont pas encore bien intégré l’esprit de ce lieu ni les notions de sécurité. Trop souvent, les gens considèrent à tort la trottinette comme un sport facilement accessible, alors qu’en Australie, elle s’assimile à un sport extrême !"

Depuis quelques mois, le collectif a donc pris l’initiative de dispenser des cours de trottinette par le biais de leur association "We Are Ride". Un enseignement que nos riders espèrent bien développer afin de créer à Lyon une véritable école de la trottinette.

"À travers notre pratique, on essaie aussi de prouver aux nouvelles générations qu’on peut entreprendre dans ce qu’on aime, et sans gros moyens. Tant que l’envie est là !" Une philosophie que leur slogan résume bien : "Do what you want, and do it hard"…

Pour contribuer sur Leetchi au parcours des riders, c'est ici !

De notre correspondante locale, Eléna JEUDY-BALLINI

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?