Consommation Epicery livre les produits des commerçants de proximité

Elsa Hermal, co-fondatrice d’Epicery et Élodie, ambassadrice de la start-up à Lyon.  Photo Progrès /Sandrine RANCY
Elsa Hermal, co-fondatrice d’Epicery et Élodie, ambassadrice de la start-up à Lyon. Photo Progrès /Sandrine RANCY

La start-up, qui propose la livraison de produits des artisans de proximité à Lyon depuis un an, a étendu sa zone géographique.

« C’est marrant, car il y a encore quelques années, personne n’aurait pensé à se faire livrer un bon steack par coursier », sourit Elsa Helmer. La co-fondatrice d’epicery, un service de livraison de produits frais de son quartier, est venue spécialement à Lyon pour faire le bilan d’un an de présence sur la métropole lyonnaise. La start-up se veut l’alternative à la livraison des courses “industrielles”.

Pousser les gens à mieux manger

Après Paris, epicery vise particulièrement Lyon, ville à forte population urbaine mais aussi « ville gastronomique par excellence et du bien manger », commente Elsa Hermal. « C’est complètement dans la philosophie d’epicery qui veut pousser les gens à mieux manger en achetant des produits de qualité chez des artisans de bouche à proximité de chez eux… », selon elle. En un an, epicery a noué des partenariats avec Monoprix (« les livreurs de Monop’ peuvent ainsi prendre les commandes des commerces de bouche en même temps qu’une livraison de chez eux ») et un deuxième Naturalia.

L’étendue géographique de la marque présente sur Lyon et Villeurbanne s’est développée à Caluire, Vaulx-en-Velin, Oullins, etc. « Il y a aussi une forte demande à Écully et nous y travaillons », note Elsa. « Une vingtaine de commerçants se sont inscrits sur notre application quand nous sommes arrivés, aujourd’hui ils sont une cinquantaine. Nous avons amélioré le site, et proposé des kits-recettes, ainsi que des paniers anti-gaspillage qui permettent de rentabiliser les invendus », résume la jeune femme.

Le click and collect lancé au printemps doit également toucher encore plus de familles. « Ceux qui viennent chez nous sont fidélisés à 70 % », selon elle.

www.epicery.com/z/lyon

S. R.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?