Festival de rue Quatre bonnes raisons d’accepter "Les Invites" de juin

Le final de l'édition 2014 "The color of time" avec la compagnie Artonik. Photo d'archives Le Progrès / Joël PHILIPPON
Le final de l'édition 2014 "The color of time" avec la compagnie Artonik. Photo d'archives Le Progrès / Joël PHILIPPON

La 16e édition du festival "Les Invites" se déroulera du 19 au 22 juin prochains. Voilà quatre raisons pour se laisser tenter par ce festival qui aime se définir comme "pas pareil".

La programmation est désormais officielle. Pour sa seizième à Villeurbanne du 19 au 22 juin, le festival d’Arts de rue est resté fidèle à ses principes d’ouverture, de curiosité, d’engagement et de diversité. De quoi en faire un « événement pas pareil » dans une « ville pas pareille » pour reprendre les termes de son directeur Patrice Papelard. Alors pourquoi tenter l’aventure cette année ?

Le bon goût du gratuit

Ça ne court pas les rues et c’est peu dire. Dans la Métropole, « Les Invites » apparaissent comme l’un des rares événements de cette dimension à être gratuit. « Un principe affirmé depuis le début », comme le rappelle le maire de la ville hôte du TNP, Jean-Paul Bret. De quoi ouvrir au plus grand nombre l’accès à des œuvres de tous styles et genre. De quoi aussi finir de convaincre des artistes. « Adolescents, on venait à Eclats Nova à Villeurbanne. On n’avait pas d’argent mais on avait déjà ça. Ça fait partie des choses qui nous ont permis de faire de la musique, de devenir des artistes. On apprécie car cela ouvre à différents publics et ça, on apprécie », explique ainsi le groupe lyonnais High Tone de retour dans les bacs et sur le festival pour un concert aussi exceptionnel qu’attendu. Ils partageront leur scène avec des invités dont le fils de Lee Scratch Perry et Zenzile.

Du grand luxe de rue

C’est déjà considéré comme un temps fort du festival. La compagnie nantaise Royal Deluxe, mondialement connue grâce à ses Géants, présentera son nouveau spectacle, minimaliste celui-ci, lors de six représentations du 14 au 20 juin. A ce jour, ce spectacle n’a été présenté qu’à trois reprises. Il sera nécessaire de réserver sa place pour espérer le voir. Les modalités pour ce faire seront dévoilées le 27 mai prochain. Il devrait y avoir foule. 6 000 personnes devraient pouvoir y assister à l’issue des six représentations.

Participatives

De foule, il en sera évidemment question pour le grand événement écolo-participatif des Invites avenue Henri-Barbusse : le défilé « Foule power » de la compagnie Art Point M les 21 et 22 juin. Les castings sont bientôt clos. Pour ceux qui ne pourraient faire partie des 200 mannequins d’un jour, deux autres événements participatifs nécessitent aussi des volontaires. Dix hommes de plus de 65 ans pour déambuler en superhéros dans la ville, dans le cadre du spectacle de Massilo Furlan. Une vingtaine de personnes est aussi appelée à réaliser la Tour de Babel de Jordi Gali. Les candidats peuvent se tourner vers les Ateliers Frappaz.

Diversifiées et concentrées

Mais au-delà des têtes d’affiche, « Les Invites » offriront, comme à leur habitude, une affiche dense et variée. Danse, théâtre, cirque, musique spectacles et performances pour tous âges et tous genres, animeront les rues de la ville. Ce sera en tout 51 spectacles, 80 représentations et 11 concerts qui composeront le cru 2 019 des « Invites ». Et tout ce petit monde sera visible sur un périmètre concentré aux alentours du centre de Villeurbanne en suivant « une colonne vertébrale allant de la « cheminée du parc du centre au TNP ».

Demandez le programme

La compagnie Cia Photo archives Joël PHILIPPON
La compagnie Cia Photo archives Joël PHILIPPON

Mercredi 19 juin

Carnage Productions, Compagnie des Ô, compagnie de la Connerie Nouvelle, Délit de façade, Dyptik, Grail’Oli, High Tone & invités, Joan Catala, La migration, L’Art Osé, Le nom du titre, Les batteurs de Pavé, Les frères Jacquard, Les têtes d’affiche, Lindigo Connexion, Massimo Furlan, Opus, Royal de Luxe, Théâtre de la Toupine et Titanos.

Jeudi 20 juin

Ana Diaz, cirque Rouages, Claire Ducreux, Compagnie Pernette, Délit de façade, Grail’Oli, l’Art Osé, Le nom du titre, Los Bombon, Massimo Furlan, Mouss & Hakim - Motivés sound system, Opus, Royal de Luxe, Théâtre de la Licorne, Titanos, Vaudou Game, Virevolt

Vendredi 21 juin

26 000 couverts, Art Point M, Bakel, Bouche à Bouche, Collectif du Prélude, Como Mamas, Compagnie Microsillon, Délices dada, Impérial Kikiristan, L’Art Osé, Le nom du titre, Les Transformateurs, Massimo Furlan, N’Soleh, Oxymore, Rode Boom, Titanos.

Samedi 22 juin

26 000 couverts, Agathe Djokam, Arrangement provisoire - Jordi Gali, Art Point M, Bonheur Intérieur Brut, Collectif du Prélude, Compagnie des Ô, Compagnie Pernette, Délice dada, Dj Carie, Imperial Kikiristan, Kadavresky, KPG, Kumulus, Le nom du titre, Les sœurs Doga, Les Transformateurs, Massimo Furlan, Mauvais coton, N’Soleh, Oxymore, Seydou Boro, Thand you for coming et Titanos.

A noter : en amont et pendant Les Invites, la compagnie nantaise Royal de Luxe donnera en tout six représentations : vendredi 14, samedi 15, dimanche 16, mardi 18, mercredi 19 et jeudi 20 juin.

Cyrille SEUX

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?