Musique Notre sphère, le nouveau studio d'enregistrement en ville

Tous en scène pour cette soirée d’inauguration. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès
Tous en scène pour cette soirée d’inauguration. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès
Le chanteur Dlanight au micro de la cabine d'enregistrement. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès
Le chanteur Dlanight au micro de la cabine d'enregistrement. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès
Autour d'Alban Sonnet, musicien et ingénieur son dans le studio d'enregistrement. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès
Autour d'Alban Sonnet, musicien et ingénieur son dans le studio d'enregistrement. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès
Le chanteur Dlanight aux côtés d'Alban Sonnet, musicien et ingénieur son, devant la régie numérique dernière génération. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès
Le chanteur Dlanight aux côtés d'Alban Sonnet, musicien et ingénieur son, devant la régie numérique dernière génération. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès
Tous en scène pour cette soirée d’inauguration. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès Le chanteur Dlanight au micro de la cabine d'enregistrement. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès Autour d'Alban Sonnet, musicien et ingénieur son dans le studio d'enregistrement. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès Le chanteur Dlanight aux côtés d'Alban Sonnet, musicien et ingénieur son, devant la régie numérique dernière génération. Photo Dominique GOURAT/Le Progrès

Un groupe de passionnés vient d’ouvrir un espace culturel associatif de création artistique, doté d'un studio d'enregistrement et un de vidéo. L’idée ? En faire un lieu de rencontres et d'échanges pour tous, quel que soit le style musical.

Autour de Notre sphère, nouveau studio d’enregistrement ouvert quai Pierre-Scize, gravitent déjà de jeunes talents vocaux et musicaux en devenir. Qu’ils s’expriment en solo ou en groupe, c’est pour les accompagner qu’une bande d’amis s’est lancée dans l’installation de ce local loué par la SACVL, en l’équipant de matériel dernier cri destiné à réaliser des enregistrements sonores.

Une passion commune

« C’est notre passion qui nous a poussés à créer ensemble Notre sphère, un univers, une communauté proposant du matériel de très haute qualité tel qu’on le trouve dans les grands studios, notamment un compresseur à lampes et un micro qui permet d’obtenir un son chaleureux et enveloppant », explique Alban Sonnet, musicien et ingénieur son.

Pour cette petite équipe fédérée depuis un peu plus d’un an autour de Maxime Guillerminet, salarié des centres sociaux de la Croix-Rousse et l’un des principaux acteurs du Festival Urban Tour, il était important de pouvoir accompagner et conseiller de jeunes artistes.

Depuis un mois, une vingtaine d’adhérents ont pu bénéficier de leurs compétences.

Parmi les projets en cours, la création de l’hymne du club de Lyon Duchère AS pour lequel trois semaines sont nécessaires (écriture du texte, son enregistrement et réalisation d’une vidéo).

Si Notre sphère organise ou coorganise tous types d’événements, de soirées et de concerts, elle est aussi capable d’accueillir particuliers et professionnels pour travailler photos et vidéos, tout en proposant également des ateliers d’écriture et de coaching vocal.

« On a une vraie ouverture d’esprit et on souhaite être un lieu d’échanges pour tous, quel que soit leur âge ou leur style musical », annonce Maxime Guillerminet qui prépare des stages de vacances, bien décidé à élargir les champs d’action de Notre sphère auprès des différentes structures voisines, comme les MJC et les centres sociaux.

PRATIQUE Notre sphère, studio d’enregistrement audio, studio vidéo, projets culturels et événementiels. 51, quai Pierre-Scize. Lyon 9e. Tél : 09.51.59.64.79. contact@notre-sphere.com

D. G.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?