Rhône Lyon : Ludocare lance sa production de ses robots amis d’enfants malades

Clarisse, petite patiente et Élodie Loisel, cofondatrice de Ludocare, lors du lancement du crowdfunding. Photo Le Progrès/David TAPISSIER
Clarisse, petite patiente et Élodie Loisel, cofondatrice de Ludocare, lors du lancement du crowdfunding. Photo Le Progrès/David TAPISSIER
Photo Le Progrès /David TAPISSIER
Photo Le Progrès /David TAPISSIER
Clarisse, petite patiente et Élodie Loisel, cofondatrice de Ludocare, lors du lancement du crowdfunding. Photo Le Progrès/David TAPISSIER Photo Le Progrès /David TAPISSIER

Après des mois de préparation et de test, la start-up lyonnaise Ludocare lance enfin via un financement participatif, la première production de robots destinés à aider les enfants atteint d’asthme et de maladies rares, à prendre leur médicament.

Clarisse, 3 ans et demi, a les yeux qui brillent. Élodie Loisel, cofondatrice de la start-up Ludocare, lui met son précieux dans les mains. Atteinte de mucoviscidose, elle a testé durant quatre semaines le petit robot et le retrouver la comble. « Une révolution » selon la maman qui a vu sa petite fille changer complètement d’attitude avec l’arrivée de la petite boule ronde avec de grands yeux, devenu son allié pour prendre ses traitements.

Préventes et dons

Car désormais, fini les projets… le concret prend le relais : Joe, destiné aux asthmatiques et Leo, aux enfants atteint de mucoviscidose, vont enfin voir le jour. « Le financement participatif se termine le 9 avril. Il va permettre aux familles d’acquérir par préventes des robots mais également à ceux qui le souhaitent de faire des dons pour permettre à des associations de s’en procurer », explique Elodie Loisel. « Les sommes récoltées permettent de financer l’achat des pièces, la coque, qui vient de Haute-Loire, payer l’assemblage réalisé en ESAT, mais aussi le contrôle qualité, l’emballage et l’expédition. L’objectif, c’est que les robots soient tous livrés pour septembre 2019 ».

Un robot gratuit, mais avec abonnement

La société a opté un abonnement mensuel de 34,95 € par mois, quel que soit le robot, qui assure la garantie, mais aussi la mise à jour du logiciel dans sa partie technique et ludique. « Avec Joe et Léo, l’enfant est suivi et aidé dans son autonomisation à prendre ses médicaments.. C’est notre première étape, car notre rêve, c’est de créer le robot universel ! » rajoute-t-elle.

Sur Ulule, des packs « prems » pour les plus rapides sont proposés à 250 € pour un an puis les autres s’élèveront à 350 €. Le premier lot sera de 500 robots, la répartition se fera selon les besoins avec une forte demande de Joe, la population de mineurs asthmatiques en France s’élevant à 700 000 enfants. « Nous espérons pourquoi pas atteindre 100 000 €, cela nous permettrait un nouveau développement, d’intégrer le mouchage et pourquoi pas de la kinési » conclut-elle.

Financement participatif sur Ulule : https://mobile.ulule.com/ludocare/?lang=fr

David TAPISSIER

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?