Lyon 8e - Consommation Ils veulent créer le supermarché de demain

Chaque coopérateur participera au minimum trois heures par mois au fonctionnement de l’établissement.  Photo Le Progrès/Jean-Pierre BALFIN
Chaque coopérateur participera au minimum trois heures par mois au fonctionnement de l’établissement. Photo Le Progrès/Jean-Pierre BALFIN

Avec l’ouverture en 2025 de “Demain Supermarché”, premier supermarché coopératif de Lyon, l’association Les amis de demain sort du carcan traditionnel en proposant une consommation alternative aux Lyonnais.

« Ce qui nous rassemble, c’est ce qu’on consomme et comment on le consomme. Difficile aujourd’hui de concilier qualité, accessibilité et responsabilité lors de nos courses quotidiennes », remarquent les membres de l’association Les amis de demain. Partant de ce constat, ils ont eu une idée : un supermarché de plusieurs centaines de mètres carrés en plein cœur de Lyon, dès l’horizon 2025. L’objectif ? Proposer une gamme de produits sélectionnée par les coopérateurs eux-mêmes en privilégiant les circuits courts, la consommation durable et respectueuse de l’environnement.

Garantir une rémunération juste des producteurs

On y trouvera ainsi des produits bio, locaux et de saison, avec des prix garantissant à la fois une large accessibilité pour les clients et une rémunération juste aux producteurs de la région. Pour les produits exotiques comme certains fruits ou le café, des partenariats seront créés avec d’autres coopératives de producteurs locaux.

Ce projet s’inspire directement du mouvement mené depuis quarante ans dans la coopérative de Park Slope, à Brooklyn (New-York). « Paris, Bordeaux, Nantes, Grenoble… Toutes ces villes ont leur supermarché éthique et participatif. Il manquait vraiment un lieu de ce genre à Lyon, alors que la demande y est forte ! »

« Il manquait vraiment un lieu de ce genre à Lyon »

Comment ça marche ? Chaque coopérateur, à la fois actionnaire, client et propriétaire, achète des parts sociales à 10 € l’unité (prix moindres pour les plus modestes). Puis, les membres de ce supermarché pas comme les autres, devront participer, au minimum trois heures toutes les quatre semaines, au fonctionnement de l’établissement : caisse, gestion des stocks, etc.

« Ceux qui pourront participer davantage seront évidemment les bienvenus, et même encouragés ! Un tel système ne peut fonctionner qu’avec l’intelligence et l’énergie collectives », souligne-t-on à l’association. Une marge unique sera appliquée sur toutes les gammes de produits, permettant de répondre au coût de fonctionnement du supermarché (loyer, factures…). Quant aux éventuels bénéfices, ils seront réinjectés en investissements dans la coopérative ou bien reversés à des associations de quartiers. Reste un point en suspens : trouver un local.

Pour patienter jusqu’à l’ouverture, les intéressés peuvent adhérer à l’association Les amis de demain et ainsi participer au "Labo", un groupement d’achats pour commander et tester les produits du futur supermarché. Local Rezo, Résidence États-Unis, 95, boulevard des États-Unis, Lyon 8e.

De notre correspondante locale, Elena JEUDY-BALLINI

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?