Transports Lyon 5e: quai Fulchiron, une voie cyclable sur 1km devrait voir le jour en mars 2020

Le quai Fulchiron va être repensé, notamment avec une piste cyclable, mais aussi des plateaux ralentisseurs et une place de parking pour handicapés.    Photo Le Progrès/Eric BAULE
Le quai Fulchiron va être repensé, notamment avec une piste cyclable, mais aussi des plateaux ralentisseurs et une place de parking pour handicapés. Photo Le Progrès/Eric BAULE
Les vélos auront leur piste cyclable sur un km entre le Pont Kitchener et le Pont Bonaparte.  Photo Eric BAULE
Les vélos auront leur piste cyclable sur un km entre le Pont Kitchener et le Pont Bonaparte.  Photo Eric BAULE
Le quai Fulchiron va être repensé, notamment avec une piste cyclable, mais aussi des plateaux ralentisseurs et une place de parking pour handicapés.    Photo Le Progrès/Eric BAULE Les vélos auront leur piste cyclable sur un km entre le Pont Kitchener et le Pont Bonaparte.  Photo Eric BAULE

Il faudra un an de travaux avant de pouvoir se déplacer facilement quai Fulchiron (Lyon 5e). Actuellement, les cheminements piétons sont vétustes, les racines des arbres sortent de terre, les trottoirs ne sont pas entretenus.

C’est un chantier d’une année (avril 2019 à mars 2020) qui attend les Lyonnais, afin de retrouver un quai Fulchiron modernisé avec une piste cyclable. « C’est un aménagement multiforme (cyclable, piétons, automobiles, transports en commun) au budget conséquent, mais le projet vaut le coup », précise Pierre Hamon, conseiller métropolitain en charge des mobilités actives. Objectif : apaiser la circulation.

En quinze ans, la pratique du vélo a été multipliée par six

« Il est aussi sur le passage de l’Échappée bleue, un itinéraire cyclable national, qui s’étire de la frontière luxembourgeoise à Lyon. Et parce que le tourisme à vélo se développe, on va faciliter le déplacement quotidien entre le pont Kitchener et le pont Bonaparte. »

Le “plan action pour les mobilités actives”, c’est 300 km sur Lyon. En quinze ans, la pratique du vélo a été multipliée par six, c’est donc un véritable enjeu.

Sur le quai Fulchiron, les cheminements piétons sont très vétustes, les racines des arbres sortent de terre, les trottoirs ne sont pas entretenus. Les travaux vont commencer en avril. Ils sont prévus pour un an, en cinq phases, jusqu’à mars 2020. Le seul sens sud-nord est maintenu pour la voie cyclable, qui pourra être ouverte début janvier 2020. Pendant l’aménagement, une seule voie de circulation automobile est maintenue.

Une place pour handicapés, deux plateaux ralentisseurs, les feux sont conservés en l’état. « Pourquoi pas une zone 30 et un des deux plateaux devant le groupe scolaire Fulchiron ? », questionne une maman, inquiète de la vitesse des véhicules. « Parce qu’il y a déjà un feu », précise Bertrand Jaboulay, premier adjoint au maire du 5e, en charge de la voirie.

De notre correspondant local, Eric BAULE

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?