Lyon - Urbanisme A la Duchère, la rénovation du parvis de la tour panoramique s’achève

Vue de l’espace du forum, situé entre la résidence étudiante et la tour panoramique.  Photo Dominique GOURAT Vue longitudinale de l'espace du forum situé entre la résidence étudiante et la Tour panoramique.  Photo Dominique Gourat
Vue de l’espace du forum, situé entre la résidence étudiante et la tour panoramique. Photo Dominique GOURAT Vue longitudinale de l'espace du forum situé entre la résidence étudiante et la Tour panoramique.  Photo Dominique Gourat

Inscrits dans le programme de réhabilitation de La Duchère, les abords de la tour panoramique font l’objet depuis 2016 d’un vaste chantier de rénovation, en concertation avec les habitants.

Ouvert sur le paysage de l’Ouest lyonnais, central et structurant à l’échelle du quartier de La Duchère, le parvis de la tour panoramique sera baptisé Forum François-Régis Cottin, du nom de l’architecte concepteur de la tour. Depuis 2016, cet espace de 2 100 m² a bénéficié d’une participation très forte des habitants. Réunis maintes fois autour d’Alain Marguerit, maître d’œuvre et architecte paysagiste, pour participer à la conception du projet, ils l’étaient à nouveau mardi soir afin d’en faire la visite et apprécier la réussite enfin concrétisée.

« Rentrer dans le projet par le rêve »

Si les contraintes techniques ont été difficiles à maîtriser, le jardin étant installé sur un parking souterrain de 200  places, « il pourra jouer complètement sa fonction », comme l’a souligné Alain Marguerit. C’est-à-dire, être un lieu de circulation piétonne, l’interface entre plusieurs immeubles et espaces, dont la tour panoramique, la nouvelle rue Jacquard, la résidence étudiante et la place Compas-Raison. Cet espace calme, clos par un belvédère sur la façade ouest, permettra d’admirer le paysage, de s’asseoir pour lire ou encore flâner.

Au sud de la tour, à la place du square des marronniers, une coulée verte circulante associera pelouse et cheminements piétons, ainsi que des jeux d’enfants avec bancs et sièges. Les travaux sont entamés et devraient se poursuivre durant quinze mois.

L’art dans la ville

Sélectionnées par un jury regroupant habitants, élus et techniciens, deux créatrices designers d’espaces, Sara de Gouy et Johanna Fournier, ont imaginé des compositions de mobiliers, intitulées “variations” pour la première, offrant différentes postures d’assises pour déjeuner, se rencontrer, échanger le temps d’une pause, sur des bancs simples ou doubles, légers et colorés.

Johanna Fournier a conçu un balisage artistique composé de totems qui parlent du lieu et de son histoire en lien avec le patrimoine architectural du XXe  siècle.

Et lors de cette soirée de présentation, l’imagination des habitants a été requise pour définir les modalités de la très proche fête d’inauguration.

1million C’est, en euros, le budget de l’opération menée, dont 70 000 euros consacrés aux interventions artistiques.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?