Lyon - Course à pied La Tête d’or n’est plus le site le plus utilisé par les coureurs en France

Le Parc reste le site qui compte le plus de coureurs avec 16 257  usagers recensés en 2018.  Johan DESMARES
Le Parc reste le site qui compte le plus de coureurs avec 16 257  usagers recensés en 2018. Johan DESMARES

D’après l’application smartphone de running Strava, trois spots de course à pied parisiens devancent désormais le poumon vert de Lyon.

Numéro 1 en 2017, le poumon vert de l’agglomération a “chuté” au 4e  rang en 2018, selon des chiffres recueillis auprès de Strava, l’application running la plus en vogue au sein de la communauté des coureurs amateurs les plus assidus.

Les berges du Rhône également absentes du top de Strava

La Tête d’or a été détrônée par trois spots parisiens. La piste du parc Suzanne Lenglen à Issy-les-Moulineaux, dont le segment – une portion de route ou de chemin enregistrée par les utilisateurs de Strava – le plus utilisé fait l’objet de 486 164 tentatives de la part des utilisateurs de l’application. En seconde position figure le parc Monceau (8e arrondissement de Paris), dont le tour fait une boucle d’un kilomètre (411 930 tentatives). Le stade de Puteaux monte sur la troisième marche du podium.

Le parc de la Tête d’or est relégué assez loin derrière, avec 236 148 tentatives sur son segment le plus couru entre la porte du lycée du Parc et la porte Stalingrad. Selon nos calculs, ce parcours plat, tracé entre le jardin botanique et la voie ferrée, a tout de même été emprunté 95 257 fois en 2018, soit une moyenne de 261 fois par jour !

Au niveau mondial, le segment le plus utilisé l’année écoulée se trouve dans le Prospect Park à Brooklyn (États-Unis).

Si la Tête d’or n’est plus le site où l’on court le plus en France, il reste cependant celui qui compte le plus de coureurs, avec 16 257 usagers recensés. À titre de comparaison, les 486 164 tentatives de la piste du parc Suzanne Lenglen à Issy ont été l’œuvre de seulement… 3 358 coureurs, a priori déchaînés, alors qu’ils ne sont également que 9 442 au parc Monceau. Prisées également des coureurs lyonnais, les berges du Rhône ne figurent pas dans le top 200 de Strava.

Ces chiffres ne concernent que les coureurs inscrits sur l’application, mais celle-ci est aujourd’hui plébiscitée par 36 millions de sportifs dans le monde, qui téléchargent 15 millions d’activités par semaine.

95 257

C’est le nombre de passages recensés en 2018 sur le tracé du parc de la Tête d’or, entre le jardin botanique et la voie ferrée, d’après Strava.

Benjamin STEEN

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?