Lyon 8e Le futur groupe scolaire de Monplaisir portera le nom de Simone-Veil

Dès juin 2017, les élus du 8e avaient songé à baptiser cette future école du nom de Simone Veil. « Une promesse d’avenir », selon eux. Actuellement en construction, l’école ouvrira à la rentrée de septembre. Photo Nadine MICHOLIN
Dès juin 2017, les élus du 8e avaient songé à baptiser cette future école du nom de Simone Veil. « Une promesse d’avenir », selon eux. Actuellement en construction, l’école ouvrira à la rentrée de septembre. Photo Nadine MICHOLIN

Un nouveau nom de femme emblématique vient compléter la liste des équipements et/ou rues du 8e arrondissement à consonance féminine. Un symbole pour ce groupe scolaire de 18 classes qui ouvrira en septembre.

Confiés à un groupement de constructeurs, les travaux du futur groupe scolaire de 18 classes maternelles et primaires au sein du PUP (projet urbain partenarial) Berliet avancent à grands pas.

Pour un coût de 17 millions d’euros, l’école comprendra huit classes maternelles, dix classes élémentaires, un gymnase et un restaurant scolaire pour une surface d’environ 4 300 m². En attendant son ouverture prévue en septembre, il fallait lui trouver un nom. Mercredi 9 janvier en conseil d’arrondissement, le conseiller délégué à l’Éducation, Franck Levy, a dévoilé ce secret bien gardé et rendu un vibrant hommage à Simone Veil. Son nom a été choisi et porté avec conviction par les élus du 8e, qui se font un devoir de perpétuer la mémoire de femmes emblématiques au passé prestigieux. « La famille, dont les enfants de Simone Veil, s’est dite touchée par notre initiative et a accepté le 11 octobre 2018 », a souligné Franck Levy.

« Le seul devoir, c’est transmettre »

« Associer les valeurs d’humanité, de liberté et de justice défendue par Simone Veil à cette nouvelle école, un lieu de transmission du savoir où se dessine aussi l’avenir de notre jeunesse, est une initiative qui honore notre arrondissement et notre ville. »

Puis l’élu a évoqué le souvenir de cette « grande figure de l’histoire ». Outre son passé de déportée, Franck Levy a rappelé qu’elle fut la première femme à occuper le poste de secrétaire du conseil supérieur de la magistrature en 1970, la seule femme ministre (de la Santé) en 1974, son combat pour la loi légalisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG), son combat européen en 1979, sa présidence au Parlement Européen jusqu’en 1982, puis au Haut Conseil à l’Intégration en 1995, sa nomination au Conseil Constitutionnel en 1998 pour une durée de neuf ans et sa présidence, jusqu’en 2007, de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

« Choisir de donner à cette école le nom de Simone Veil est un symbole qui a la force de l’évidence. “Le seul devoir, c’est enseigner et transmettre”. Ce sont les mots de Simone Veil qui font qu’il n’existe pas d’autre forme d’émancipation en dehors de l’éducation, la connaissance et la culture », insiste encore Franck Levy.

« La mémoire de Simone Veil n’est pas seulement un héritage. Elle nourrit le présent. Elle le construit. Elle est une promesse d’avenir, tel est le sens de cette dénomination. » Un choix applaudi par l’ensemble des élus siégeant au conseil.

La famille, dont les enfants de Simone Veil, s’est dite touchée par notre initiative

Franck Levy, conseiller délégué à l’Éducation

Le projet urbain

● Baptisé “Cœur du 8e  Monplaisir”, le projet urbain partenarial Berliet de 2,7 hectares est délimité par les rues Marius-Berliet, Audibert-et- Lavirotte, Saint-Agnan et des Hérideaux.

● Il accueillera près de 1 500 habitants, fin 2019.

●  Ce programme mixe les usages et les fonctions : habitat (plus de 600 logements neufs), activités (1 800 m2 de bureaux, 2 500 m2 d’activités), commerces, loisirs (un bowling de 32 pistes), services publics (crèche de 48 berceaux et école).

● Création des voiries (zone 30) en prolongement de celles existantes : rue Saint-Gervais (nouveaux numéros) et rue de la Fraternité (voie centrale).

Reste à baptiser la place où sera reconstruite l’ancienne porte Berliet.

Nadine MICHOLIN

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?