LYON Bourse du travail: objectif réouverture samedi 12 janvier

La Bourse du travail fermée depuis le 5 janvier 2019, doit abriter le concert des Fills Monkey, samedi 12 janvier. Des interventions techniques sont en cours pour réparer le système de sécurité incendie.  Photo Nadine MICHOLIN
La Bourse du travail fermée depuis le 5 janvier 2019, doit abriter le concert des Fills Monkey, samedi 12 janvier. Des interventions techniques sont en cours pour réparer le système de sécurité incendie. Photo Nadine MICHOLIN

La ville de Lyon met tout en œuvre pour rouvrir dès ce samedi, la Bourse du travail, fermée samedi 5 janvier pour une durée indéterminée, en raison d’un bug informatique lié au système de sécurité incendie.

À panne exceptionnelle, mesure d’urgence.

Contrainte de publier vendredi 4 janvier à 19 heures, un arrêté municipal pour fermeture de la Bourse du travail, en raison de multiples défaillances du système de sécurité incendie, la ville de Lyon met tout en œuvre depuis lundi 7 janvier, afin d’ouvrir la grande salle au public d’ici à la fin de la semaine.

Trois spectacles sont en effet prévus dont le concert, samedi 12 janvier, des Fills Monkey. Puis dans la foulée, Haroun le 18 et le Festival de magie le 19 janvier.

« Le système informatique anti-incendie a seulement deux ans »

L’entreprise mandatée, qui a installé le système d’incendie, a décelé un bug informatique. Il s’agit d’une panne électronique ponctuelle au niveau des ordinateurs qui contrôlent le système anti-incendie. Tant que ce système n’est pas conforme, il n’est pas question d’accueillir plusieurs centaines de spectateurs.

« Des interventions techniques sont en cours actuellement. Il ne s’agit pas d’un problème d’obsolescence ou de vétusté. Le système informatique anti-incendie a été mis en place il y a seulement deux ans », assure-t-on à la mairie centrale.

Les activités syndicales et associatives autorisées

En revanche, la ville de Lyon a autorisé, par arrêté spécifique en date de ce lundi 7 janvier, les activités syndicales et associatives dans la limite d’une jauge de 300 personnes maximum.

À cet effet, des agents sont présents en guise de surveillance mais aussi pour opérer le comptage à l’entrée.

Les Gilets jaunes ont du coup pu tenir leur deuxième assemblée générale lundi.

Une décision définitive entre les services techniques concernés, sera prise d’ici à jeudi soir, a priori, en fonction de l’intervention des équipes techniques.

N. M.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?