Circulation Périphérique à 70 km/h : ça va changer quoi ?

Les radars seront adaptés à la nouvelle réglementation.  Photo Damien LEPETITGALAND
Les radars seront adaptés à la nouvelle réglementation. Photo Damien LEPETITGALAND

Dans le courant du premier trimestre 2019, le boulevard périphérique de Lyon sera limité à 70 km/h au lieu de 90. Avant la mise en application, nous avons testé le même itinéraire avec les deux limitations. Verdict ? On se traîne…

La Métropole précise que la date officielle n’est pas encore arrêtée. Mais le changement devrait intervenir dans le premier trimestre 2019. La date exacte devrait être dévoilée dans les prochains jours. Alors, autant vous y habituer. Sur le périph’, on roule moins vite. Beaucoup moins vite. C’est en tout cas l’impression que ça donne après environ une demi-heure passée à 70 km/h, où les voitures défilent sur notre gauche aussi vite que sur un circuit de Formule 1.

La perte de temps, c’est l’inquiétude numéro un des automobilistes. Après nos trajets allers-retours, force est de constater que vous passerez quelques instants de plus au volant [voir par ailleurs].

2 minutes 45 exactement pour notre itinéraire, entre Saint-Fons et La Doua (14’31’’ à 90 km/h et 11’46’’ à 70 km/h dans un sens ; 14’11’’ contre 11’19’’ dans l’autre), avec un trafic fluide. Des chiffres à prendre avec précaution, compte tenu de leur caractère variable, notamment en fonction des horaires, des jours, et surtout, des encombrements qui congestionnent cet axe où se croisent plus de 140 000 véhicules par jour.

Alors, oui, à 70 km/h, on a l’impression d’être un escargot… On a même le loisir “d’admirer” le paysage. Mais surtout, on se prend à jeter sans cesse un coup d’œil à son compteur. Comme une désagréable sensation d’avancer au ralenti. Question d’habitude, sans doute. Et d’apprentissage… puisque les radars seront calibrés à la nouvelle vitesse. 

Et sur la file de gauche ?

Après quelques minutes, on ne compte déjà plus les véhicules qui nous snobent par la gauche, presque dans l’indifférence. On surprend malgré tout quelques voitures qui restent dans notre dos, ni forcées, ni contraintes. Peur de la voiture radar ? Alors, on ose. Et si on allait sur la voie du milieu ? Ça double par la droite, mais toujours de manière courtoise. Et sur la file de gauche ? Pas de coup de klaxon, mais des appels de phares et quelques gestes d’humeur. Normal, dirons-nous. Mais ça, c’était avant d’approcher le radar à 70, au niveau de la boucle de Parilly, dans le “virage de la Femme morte”. Ici, tout le monde lève le pied. Avant de repartir à fond. Comme un avant-goût du tout 70 km/h ?

Hugo PONCET

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?