Gastronomie Le restaurant PY remet le couvert, sur des notes exotiques

Pierre Mercier, propriétaire et chef de cuisine, et Yuko Matsumoto en salle.  Photo Richard MOUILLAUD
Pierre Mercier, propriétaire et chef de cuisine, et Yuko Matsumoto en salle. Photo Richard MOUILLAUD

Pierre Mercier et Yuko Matsumoto ont quitté la Croix-Rousse pour le 6e arrondissement et veulent reconquérir le Bib Gourmand du guide Michelin grâce une cuisine française, aux influences japonaises. Menus de saison à prix raisonnables.

À la place du Trocadéro, le nouveau restaurant PY prend ses marques, dans un arrondissement désormais reconnu pour ses tables gourmandes de tous styles. Pierre Mercier et Yuko Matsumoto, les protagonistes du lieu, étaient auparavant installés à la Croix-Rousse, à l’enseigne Les Saveurs de PY. Pierre a fait ses armes en cuisine, auprès d’Alain Chapel, et son épouse Yuko est diplômée de l’Institut Paul-Bocuse. Ce tandem complémentaire a bien l’intention de reconquérir le Bib Gourmand du guide Michelin, et il met donc à la carte deux menus en dessous de 33 €.

Un cheese-cake au thé vert assorti de pépites de framboises

Au déjeuner, le menu présente un bon rapport qualité-prix. En entrée, un classique et léger cappuccino de châtaigne et œuf de caille, jambon sec et ciboulette, et un soupçon de fantaisie gourmande, pour la tranche de financier salé aux épices, crémeux de petits pois, queues de crevettes et légumes. Retour sur des saveurs plus traditionnelles, avec le cabillaud aux graines de quinoa et marmelade d’artichaut, carotte et persil racine, huile d’olive au citron, ou avec le bœuf à la plancha, grosses pâtes à la crème de raifort, jus de bœuf et champignons.

De forme déstructurée, le dessert est un cheese-cake au thé vert et pépites de framboise, au goût suave. Le soir, la cuisine de Pierre Mercier s’affirme au travers de mets plus élaborés aux tonalités exotiques, comme le mariage huître-foie gras de canard poêlé dans un bouillon Dashi, chou pak choï et zeste d’agrumes, huile de sésame. Ou le filet de canette rôtie aux kumquats confits, légumes d’hiver et petit épeautre, jus de canard aux agrumes et crème de lait de coco mousseuse. Avec ce plat, le chef conseille l’un de ses coups de cœur, le vacqueras du domaine Roucas Tomba.

Les influences japonaises planent également sur la maison grâce au cocktail à base de vin pétillant, d’umeshu (alcool de prune) et de citron vert. Il y aussi de la bière, du whisky et du rhum japonais, pour s’évader illico.

Restaurant PY

16, cours Vitton, Lyon 6e.

Tél. 04.78.52.71.30.

Site Internet : pyrestaurant.fr/

Midi et soir, du mardi au samedi. Déjeuner (mardi au vendredi) : 23 € + suggestions.

Soir et samedi midi : menu “Saveurs du marché” à 32 €.

Menu découverte « Coquillages et crustacés aux parfums exotiques » à 55 € , le soir.

Salon privatisable ( 20 personnes).

Christel REYNAUD

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?