Égalité des chances « D’origine modeste », des lycéens du Parc ont besoin d’un coup de pouce

Les élèves de “l’internat de la réussite pour tous” du lycée du Parc lancent une campagne de financement participatif pour un voyage pédagogique en Corse.

Les seize lycéens du Parc veulent récolter 9 200 € pour leur projet de voyage pédagogique en Corse.  Photo DR
Les seize lycéens du Parc veulent récolter 9 200 € pour leur projet de voyage pédagogique en Corse. Photo DR

Ils s’appellent Aicha, Anthony, Awa Cheikh, Ayoub, Enzo… Ils sont élèves à “l’internat de la réussite pour tous” du Lycée du Parc. Un dispositif lancé en 2008, dans ce lycée d’excellence. « D’origine modeste, ces élèves sont notamment issus des quartiers de la politique de la Ville et de l’éducation prioritaire et bénéficient d’un accompagnement qui vise à promouvoir l’égalité des chances et à favoriser la mixité sociale au sein de l’établissement », décrit-on au sein du lycée. Dans le cadre de leurs études et en lien avec la Fondation lycée du Parc, ils viennent de lancer une campagne de financement participatif pour trouver des fonds qui servira à faire aboutir leur projet phare de l’année.

Projet pédagogique en péril

« C’est un projet pédagogique de pratique artistique et de découverte de la culture corse, porté par nos professeurs de lettres et de musique. Faute de financement le projet risque de ne pas avoir lieu, écrivent-ils. Nous sommes seize à participer à ce projet pédagogique, et nous nous mobilisons pour trouver les fonds nécessaires à ce projet, et réunir la somme de 9 200 €. » Concrètement, ce projet doit se dérouler à Stazzona, en Corse, du 9 au 20 avril, en partenariat avec l’Association des rencontres internationales artistiques (Aria), association qui a dédié un espace scénique à la formation et à la création.

« Ces dix jours en Corse nous permettront de découvrir la pratique de différents arts entre le théâtre et la musique ainsi que la culture corse. Ce sera aussi l’occasion de vivre des moments fédérateurs, de mieux nous connaître nous-mêmes et de nous ouvrir aux autres », précisent les étudiants.

Et leur professeur de lettres, Mme Blanchon de préciser : « Ce sera la première fois que les élèves partiront aussi loin de chez eux. Au-delà des activités artistiques et culturelles que nous réaliserons, ce projet pédagogique a de véritables enjeux comme le développement de la coopération entre les jeunes, leur mieux-être et leur épanouissement. Nous voulons aussi qu’ils s’ouvrent aux autres. »

Pour participer, rendez-vous sur www.kocoriko.fr/fr/projects/education-artistique-et-culturelle

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?