Solidarité La galerie Spacejunk, l’art au profit du dépistage du cancer du sein

L’œuvre de l’artiste Guti est proposée à la vente le 12 décembre.  Photo DR
L’œuvre de l’artiste Guti est proposée à la vente le 12 décembre. Photo DR

Ce 12 décembre, le réseau de centres d’art Spacejunk organise une vente aux enchères au profit de la lutte contre le cancer du sein. Elle aura lieu à 18 heures, à la mairie de Villeurbanne.

Les fans de street-art connaissent déjà la galerie Spacejunk, localisée dans le 1er arrondissement de Lyon. Pour les autres, le rendez-vous est donné ce mercredi 12 décembre, à l’hôtel de ville de Villeurbanne, pour le projet Vénus, sous l’égide du réseau de centres d’art.

Objectif commun des quelque 300  artistes, modèles, bénévoles et partenaires : réduire les inégalités sociales face à l’accès au dépistage du cancer du sein. Une centaine de créations contemporaines seront ainsi exposées, de 11h30 à 17 heures, puis proposées aux enchères. Les bénéfices des ventes seront reversés à l’association Europa donna.

Spacejunk s’affirme aujourd’hui comme un acteur incontournable en matière de contre-culture, street-art et autres mouvements d’art pictural, tel que le Lowbrow, né dans les années 1970 d’une réappropriation des codes issus des médias populaires et de la culture pop. À Lyon, Grenoble ou Bayonne, le réseau associatif dédié à la nouvelle création contemporaine enchaîne expositions collectives, projets engagés, événements caritatifs et workshops hauts en couleurs. L’exposition Abstract Street-art, achevée le mois dernier sous forme de rencontre explosive entre art urbain et art abstrait, aura ravi les fans les plus aguerris, en mettant en évidence « les passerelles que les artistes de rue ont su créer entre l’histoire de la peinture et le mouvement du street-art ».

Vos super-héros préférés réduisent les inégalités

Les plus jeunes ou amateurs de comics lui auront sans doute préféré la présentation “Super-héros”, où six artistes internationaux revisitaient à leur manière leurs personnages favoris. De Batman à Superman en passant par Hulk, en sculptures, peintures ou photographies, le public s’immergeait totalement dans les représentations originales de ses surhommes préférés.

Par la médiation de Spacejunk, qui entend le rendre accessible à tous, l’art avant-gardiste vise à se mettre au service des causes sociales et culturelles, déconstruisant le cliché d’une pratique réservée à quelques privilégiés.

Mercredi 12 décembre 2018, hôtel de ville de Villeurbanne, 2e étage, exposition de 11 h 30 à 17 heures. La vente aux enchères aura lieu à 18 heures.

De notre correspondante, Elena JEUDY-BALLINI

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?