Fête des lumières Ces Lyonnais qui fuient la ville le 8-Décembre: «Notre fête est morte»

La foule rue de la République en 2017. Pour les Lyonnais qui quittent la ville le temps des festivités, il s’agit surtout de « fuir l’hystérie des touristes »/ Photo illustration Joel PHILIPPON
La foule rue de la République en 2017. Pour les Lyonnais qui quittent la ville le temps des festivités, il s’agit surtout de « fuir l’hystérie des touristes »/ Photo illustration Joel PHILIPPON
Cette année, Pauline, lyonnaise, fêtera son 8 décembre... à Lille. Photo DR
Cette année, Pauline, lyonnaise, fêtera son 8 décembre... à Lille. Photo DR
La foule rue de la République en 2017. Pour les Lyonnais qui quittent la ville le temps des festivités, il s’agit surtout de « fuir l’hystérie des touristes »/ Photo illustration Joel PHILIPPON Cette année, Pauline, lyonnaise, fêtera son 8 décembre... à Lille. Photo DR

Si la Fête des lumières rayonne à l’internationale, les Lyonnais sont beaucoup plus mitigés. En cause la foule, les difficultés de circulation, mais également, la tradition qui a laissé place à un festival…

Avec deux millions de visiteurs en 2016 et 1,7 en 2017, la Fête des Lumières est devenue au fil du temps une vitrine pour le tourisme lyonnais. Près de la moitié des visiteurs qui se déplacent viennent de l’étranger, ce qui explique les taux de remplissages excellents aussi bien des hôtels que des appartements en AirBnB. Une fête qui ne fait toutefois pas que des heureux… Notamment du côté des Lyonnais.

Ces derniers sont en effet de plus en plus nombreux à boycotter une fête qui ne leur correspond plus et ils quittent Lyon durant ce laps de temps. Pauline, 22 ans, est dans le 6e  arrondissement. Cette étudiante quitte la ville chaque année car la fête a perdu tout son sens. « Voir ce que cette belle fête est devenue me fait mal au cœur. Je suis jeune, mais nostalgique de ce qu’elle était et aurait dû rester : barbapapas et ballons sur les trottoirs retrouvailles entre voisins et lumignons aux fenêtres… Je resterais toute ma semaine à Lille, pour être au calme et réviser mes partiels… »

« Un remake de film de zombies »

Un avis partagé par Adrien, 30 ans, qui réside en Presqu’île et qui est encore plus virulent. « La foule est infiniment trop grande pour que ce soit une simple fête, ça devient un remake de film de zombies tellement il y a de gens dans les rues. Une foule souvent agressive baignant dans des odeurs de graillon… On peut dire que notre fête est morte, ce qui faisait son charme, c’était sa simplicité et sa sobriété. Elle s’est muée en carnaval grotesque dont tout le monde a oublié la signification première et l’origine historique ».

Résultat, certains Lyonnais fuient de plus en plus la ville, souvent dès le vendredi. Kessy, 36 ans, de Villeurbanne s’en va chaque année. « Quitter Lyon, c’est fuir l’hystérie des millions de touristes, l’impraticabilité du métro pour rentrer chez soi du boulot… C’est devenu juste trois loupiotes sur des façades de bâtiments moches… Bref, Lyon aux Lumières c’est pire que le soir de la finale de coupe du monde de foot ». Même son de cloche chez Ludivine, 27 ans, du 9e arrondissement, qui soulève « les déplacements impossibles et ses regrets de la disparition des animations de quartiers par les petits commerçants ». Françoise, 43ans, croix-roussienne, part chez des amis du côté de Mâcon pour s’échapper et prête son appartement à des amis qui souhaitaient découvrir le 8-Décembre. « Avec les enfants, cette fête est devenue impossible… Nous reviendrons peut-être dimanche pour leur montrer deux ou trois illuminations, mais pas plus ».

Enfin Catherine, 69 ans, part pour trois jours en Saône-et-Loire et a mis son appartement situé à la Croix-Rousse sur AirBnB. « La Fête des Lumières est une bonne occasion de louer et de partir me changer les idées au vert. Mais en bonne Lyonnaise, je mettrais mes lumignons aux fenêtres dans la maison de mon compagnon. On ne perd pas les bonnes habitudes ! » conclut-elle.

David TAPISSIER

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?