LYON Le premier whisky lyonnais ? Il est abricoté à souhait

Seules 1 000 bouteilles de cette première édition baptisée “Track 01” seront mises en circulation. Chacune sera numérotée, en mode collector.  Photo Joël PHILIPPON
Seules 1 000 bouteilles de cette première édition baptisée “Track 01” seront mises en circulation. Chacune sera numérotée, en mode collector. Photo Joël PHILIPPON

Lors du premier Lyon Whisky Festival, on a découvert ce single malt 100 % Ninkasi , avant sa commercialisation, mi-décembre.

Le 11 décembre prochain, trois ans tout pile après sa distillation, il pourra s’appeler officiellement whisky, le Ninkasi Whisky Experience Track 01. Ce sera le premier single malt lyonnais. En prélude au Lyon Whisky Festival, on a eu la chance de le goûter. Au nez, il y a ces notes de poires caramélisées. Au goût, il y a la force de l’alcool – il affiche 46 °C ! – qui enivre les papilles, puis ces arômes d’abricots et ces pointes de fleurs blanches qui les adoucissent.

La faute, un peu, au malt employé (100 % pielsen). Le résultat surtout d’une méthode de vieillissement originale. Pour travailler son whisky, Alban Perret, le distillateur en chef du Ninkasi, a puisé dans ses racines (il est aussi vigneron à Villié-Morgon). Ce Track 01 a mûri pendant deux ans dans des fûts de condrieu, puis pendant un an dans des fûts de montagny. Non content de lui avoir donné cette couleur de miel, les bois des tonneaux ont transmis au whisky la mémoire des viognier et chardonay qu’ils avaient portés.

A partir du 17 décembre

À partir du 17 décembre, les amateurs pourront le découvrir. « Mais ce sera confidentiel », insiste Christophe Fargier, le fondateur du Ninkasi. Seules 1 000 bouteilles de 50 cl seront mises sur le marché. Et chacune sera numérotée. Un tiers de la distillation de 2015 a été prélevé. Le reste pourra vieillir tranquillement. Suivra en mai, une seconde cuvée (Track 02), travaillée à partir de malts tourbés, puis une troisième à l’automne, dont on connaîtra bientôt la signature. Prix affiché : 49,90 €.

137 C’est le nombre de fûts qui constituent, pour l’instant, la “bibliothèque” whisky du Ninkasi. Des fûts de vins blancs collectés auprès de vignerons de la région. À termes, l’objectif du

Ninkasi

est de produire 200 fûts par an.

C. B.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?