Gastronomie Yoann Laval, sacré vice-champion du chocolat, vise le titre de MOF

Yoann Laval, en train de bâtir sa pièce artistique futuriste.  Photo DR Yoann Laval, en train de bâtir sa pièce artistique futuriste. Photo/ Ivo et Ana
Yoann Laval, en train de bâtir sa pièce artistique futuriste. Photo DR Yoann Laval, en train de bâtir sa pièce artistique futuriste. Photo/ Ivo et Ana
Photo/ Ivo et Ana
Photo/ Ivo et Ana
Yoann Laval, en train de bâtir sa pièce artistique futuriste.  Photo DR Yoann Laval, en train de bâtir sa pièce artistique futuriste. Photo/ Ivo et Ana Photo/ Ivo et Ana

À 27 ans, Yoann Laval, chef de production en pâtisserie-chocolaterie chez Romaric Boilley à Lyon, est devenu vice-champion au World Chocolate Masters, avec son œuvre sculpture.

Et de trois ! Après avoir remporté, en 2015, le trophée Sensibilité gourmande et le trophée Pascal Caffet (chocolat), Yoann Laval vient de décrocher le titre de vice-champion, lors de la finale des World Chocolate Masters, organisée par Cacao Barry, au salon du chocolat à Paris.

Chef de production en pâtisserie-chocolaterie chez Romaric Boilley à Lyon (quatre boutiques), Yoann Laval n’a pas compté ses heures pour préparer cette compétition de haut vol, réunissant vingt nationalités lors de sept épreuves en trois jours. L’occasion pour ce créatif de réaliser notamment une superbe pièce artistique sur le thème du concours Futropolis. Une ville en lévitation, portée par la nature, interprétée en partenariat avec MoMa Architecture.

«J’ai trois ans pour préparer le MOF à fond»

«Romaric Boilley m’a permis de me consacrer à l’entraînement pendant deux mois au sein du laboratoire et j’ai eu la chance d’avoir pour coaches de grandes pointures : Quentin Bailly, Thierry Bamas, Pierre Mirgalet et Emmanuel Riom», souligne ce passionné, originaire du Haut-Beaujolais, qui a eu le déclic pour le métier, lors d’un stage à la pâtisserie Touzet, au Perréon.

«Après le BEP, j’ai obtenu la mention complémentaire Desserts de restaurant et le BTM Pâtissier», raconte celui qui fut sous-chef pâtissier chez Bernard Loiseau à Saulieu, avant d’occuper le même poste à la Villa Florentine à Lyon. À 27 ans, cet as du sucré vise désormais le titre de MOF Chocolatier. «J’ai trois ans pour m’y préparer à fond, bien sûr!»

C. R.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?