Mobilisation Ils veulent réinventer Lyon, en commençant par l'îlot Mazagran 

Le collectif Habitons Mazagran devant le Chat Perché, rue Salomon-Reinach (Lyon 7e).  Photo d’archives Aline DURET
Le collectif Habitons Mazagran devant le Chat Perché, rue Salomon-Reinach (Lyon 7e). Photo d’archives Aline DURET

Les membres du collectif Habitons Mazagran ont adressé une lettre ouverte au maire de Lyon. S’appuyant sur un projet envisagé dans le 7e arrondissement dont ils demandent le retrait, ils invitent les Lyonnais à réinventer Lyon demain.

Ils ne veulent rien lâcher. En adressant une lettre ouverte au maire de Lyon, au président de la Métropole de Lyon au maire du 7e et même à tous les Lyonnais, les membres du collectif Habitons Mazagran entendent rappeler une fois encore leur opposition au projet de l’îlot situé entre les rues Jangot, Béchevelin, Salomon-Reinach et Robert-Cluzan, où il est question de réaliser une centaine de logements après démolition. Mais pas seulement. Car ils veulent, aussi attirer l’attention du plus grand nombre sur la fabrique de la ville.

Ils demandent le retrait du projet

Le constat qu’ils dressent est plutôt sévère : « Lyon s’enlaidit, ses quartiers perdent leur identité au profit de rues d’immeubles passe-partout et impersonnels. Le tissu social se délite… » Et l’aménagement qui est proposé, même s’il « est nécessaire », même s’il présente « quelques bonnes idées », ne contribuerait pas, selon eux, à arranger les choses : démolir, supprimer des locaux d’activités sans solution de relocalisation in situ, maximiser les surfaces à construire, la hauteur des bâtiments et le nombre de logements… Que fait-on des habitants, de l’histoire et de l’urgence environnementale, interrogent-ils, expliquant que « la ville générique et standardisée n’a plus sa place, et certainement pas à la Guillotière. »

Mais il n’est pas trop tard. En tout cas pour le projet du 7e, espèrent les membres du collectif qui demandent « le retrait du projet ». Lors d’une réunion publique, Michel Le Faou, élu métropolitain en charge de l’Aménagement urbain avait évoqué des aménagements à la marge mais pas de changement radical du projet.

Présentant des alternatives possibles, les membres du collectif souhaitent que soit mené un travail collectif sur ce secteur du 7e. Ils lancent même une invitation : « Réinventons Lyon demain, en commençant par l’îlot Mazagran »… Et pourquoi pas ?

> Pour rejoindre l’action du collectif Habitons Mazagran, https://habitons-mazagran.site/  

Aline DURET

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?