Cuisine Des ateliers d’initiation pour adolescents avec la Fondation Bocuse

Le chef Éric Pansu, de la Fondation Paul-Bocuse, a dirigé à l’Escale solidaire du 6 e, un atelier cuisine en présence de sept enfants dont des jeunes résidents d’Habitat et humanisme. Sept autres ateliers sont à venir avant le diplôme.  Photo DR
Le chef Éric Pansu, de la Fondation Paul-Bocuse, a dirigé à l’Escale solidaire du 6 e, un atelier cuisine en présence de sept enfants dont des jeunes résidents d’Habitat et humanisme. Sept autres ateliers sont à venir avant le diplôme. Photo DR
Photo DR
Photo DR
Le chef Éric Pansu, de la Fondation Paul-Bocuse, a dirigé à l’Escale solidaire du 6 e, un atelier cuisine en présence de sept enfants dont des jeunes résidents d’Habitat et humanisme. Sept autres ateliers sont à venir avant le diplôme.  Photo DR Photo DR

À travers huit ateliers pratiques et ludiques, des jeunes en classes de 4e et 3e découvrent les attraits de la cuisine avec un diplôme à la clé en mars 2019.

Depuis 2004, la Fondation Paul-Bocuse a pour objectif de transmettre des savoirs à travers le soutien à la formation et à l’insertion professionnelle, et de valoriser les métiers de l’hôtellerie-restauration. Créé en 2010, le Fonds de dotation de la Fondation Paul-Bocuse a pour objet, à titre non lucratif, de collecter des fonds auprès des partenaires, particuliers et entreprises pour soutenir toutes les actions en faveur de la valorisation des métiers de la restauration.

Transmettre, orienter et susciter des vocations

Le 23 octobre, sept jeunes âgés de 12 à 18  ans, dont certains résidents d’Habitat et humanisme, ont suivi un premier atelier cuisine encadré par le chef Éric Pansu de la Fondation Paul-Bocuse à l’Escale solidaire, du 6e arrondissement. Meilleur ouvrier de France depuis 1996, Éric Pansu, chef exécutif des restaurants & brasseries Paul-Bocuse, n’en est pas à son coup d’essai. En juin dernier, il avait déjà proposé à l’Escale solidaire du 6e, deux ateliers professionnels pour aider et réinsérer les personnes en situation de précarité.

Ce type d’initiation vise à faire découvrir et à valoriser les métiers de cuisinier, traiteur, boucher, pâtissier et boulanger, à fort potentiel de recrutement. L’objectif est d’accompagner les jeunes en classe de 4e et 3e dans le cadre de leur orientation professionnelle. L’idée étant de transmettre l’amour du travail bien fait aux générations futures et de susciter des vocations. Les professeurs formateurs sont tous animés du même esprit. Ils aiment transmettre leurs connaissances à l’aide de recettes simples, informer, orienter, voire faciliter dans la mesure du possible, les recherches de stages en restauration. Ils donnent un cadre et sécurisent les jeunes tout en leur laissant une certaine autonomie pour réaliser des recettes car ces derniers doivent véritablement “mettre la main à la pâte”. À ce jour, près de 120 jeunes ayant suivi ces ateliers sont désormais en formation cuisine ou pâtisserie.

Prochains ateliers

Les ateliers mensuels sont ouverts aux Lyonnais âgés entre 12 et 18  ans dont les jeunes résidents d’Habitat et humanisme. L’objectif est de leur permettre de s’initier à la cuisine pour les aider à s’orienter.

Prochains ateliers :

28 novembre (pâtisserie), 12 décembre (cuisine), 9 janvier (pâtisserie), 23 janvier (pâtisserie), 6 février (cuisine), 6 mars (cuisine).

Le 20 mars, les jeunes ayant suivi les huit ateliers se verront remettre un diplôme de la Fondation Bocuse.

Nadine MICHOLIN

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?