CONSOMMATION Le plus grand vide-dressing de France revient le 1er décembre

En mai dernier, le vide-dressing Violette Sauvage s’était déroulé  à la Sucrière.  Photo d’archives Frédéric CHAMBERT
En mai dernier, le vide-dressing Violette Sauvage s’était déroulé à la Sucrière. Photo d’archives Frédéric CHAMBERT

Créé à Paris en 2010, le concept avait des airs avant-gardistes : s’habiller raisonnable et responsable, tout en étant à la mode. Aujourd’hui, l’association Violette Sauvage cartonne et organise les plus grands vide-dressing de France. Le prochain, le samedi 1er  décembre à Lyon, attend une centaine d’exposants, sur plus de 600 m² , à l’Embarcadère.

« Du recyclage glamour »

Si vous souhaitez faire de la place dans vos armoires, les inscriptions sont ouvertes : tout le monde peut s’inscrire, tous les vêtements peuvent être vendus.

Violette Sauvage, c’est aussi mettre en avant les créatrices lyonnaises. Cette année, la maroquinerie A.m.a.n.d et les bijoux croix-roussiens M de Ségo seront de la partie. Côté blogueuses, sont annoncées les jumelles LN et Caroline du blog “What the truck” et d’autres à venir. Mais aussi un bar à ongles de l’école d’esthétique lyonnaise Elea, des tatouages, des massages et de la tarologie.

« Il y a une partie shopping “recyclage glamour” mais on veut surtout que les gens passent un moment agréable », explique l’association Violette Sauvage.

Après une séance shopping effrénée, les fashionistas pourront se rafraîchir grâce au stand de boissons et se régaler de crêpes ou au food-truck vegan.

Pratique Violette Sauvage, samedi 1er  décembre, de 11 à 19 heures, à l’Embarcadère, 13 bis, quai Rambaud (Lyon 2e ). Pour s’inscrire, rendez-vous sur www.violettesauvage.fr/formulaire-1-decembre-2018-lembarcadere/

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?