Oeonologie Lyon Tasting va déboucher des flacons prestigieux

Lors de la première édition du Lyon Tasting, au Palais de la Bourse.  Photo d’archive Maxime JEGAT
Lors de la première édition du Lyon Tasting, au Palais de la Bourse. Photo d’archive Maxime JEGAT

Vous en avez rêvé : déguster des vins aux noms prestigieux, voyager dans les plus grands vignobles sans avaler les kilomètres, passer indifféremment du rouge au blanc sans craindre le regard des puristes. Pour 25 € seulement (par jour), vous pouvez réaliser ce rêve, lors de la deuxième édition du Lyon Tasting où vous attendent plus de 300 vins, dans une fourchette de prix allant de 10 à 80 €.

Plus de 300 crus à déguster

Muni d’un verre, fourni à l’entrée, et d’un carnet de dégustation présentant chacun des domaines, vous pénétrez dans la salle de la corbeille, au rez-de-chaussée au Palais de la Bourse de Lyon, transformée en immense caveau. Vos papilles frémissent déjà à l’évocation du Clos de l’Oratoire, un châteauneuf-du-pape de la maison Ogier ou de quelques grandes signatures bourguignonnes comme le domaine des Perdrix, qui vous dévoilera son nuits-saint-georges, Olivier Leflaive et son chassagne-montrachet, ou la Maison Louis Moreau réputée pour ses chablis.

Plus au sud, franchissez les portes du Château de Lastours (corbières) et du domaine de Figuière (côtes de Provence). À l’ouest, découvrez les bordeaux, comme ce saint-estèphe du Château Lilian Ladouys. Les amateurs de champagne bulleront autour des cuvées de la Maison Lemaire ou des champagnes de vignerons. Ces grands vins ne devraient pas vous écarter des crus du beaujolais représentés par une quinzaine de domaines, notamment la Pirolette (saint-amour), le Château de la Chaize (côtes de brouilly) et Dominique Piron (morgon).

Cette année, Lyon Tasting organise des master-class autour des grands noms des côtes-du-rhône. Jean-Luc Colombo vous dévoilera les secrets de son cornas, Pierre Amadieu, ceux de son gigondas. Stéphane Ogier et la Maison Vidal-Fleury vous expliqueront pourquoi les côtes-rôties figurent parmi les meilleurs vins du monde tout comme l’hermitage, vinifié par Jean-Louis Chave.

Nos conseils pour profiter au mieux de l’événement

Toute sortie étant définitive, emportez un sandwich pour caler une petite fringale. L’alcool déshydrate, pensez à une petite bouteille d’eau. Enfin, ne craignez pas de « cracher » pour éviter que le palais ne s’emmêle les papilles.

Du 10 et 11 novembre, de 10 heures à 18 h 30. Palais de la Bourse (CCI), place de la Bourse (Lyon 2e) Tarif : 25 € ou 39 € pour les deux jours.

Antonio MAFRA

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?