TRAVAUX Chantier du boulevard Vivier-Merle: la fin du tunnel, c’est pour 2020

Les travaux en cours, boulevard Vivier-Merle entraînent la fermeture du tunnel jusqu’en 2020.    Photo Aline DURET
Les travaux en cours, boulevard Vivier-Merle entraînent la fermeture du tunnel jusqu’en 2020. Photo Aline DURET
Le projet de transformation du tunnel Vivier-Merle.   Photo SPL Lyon Part-Dieu
Le projet de transformation du tunnel Vivier-Merle. Photo SPL Lyon Part-Dieu
Les travaux en cours, boulevard Vivier-Merle entraînent la fermeture du tunnel jusqu’en 2020.    Photo Aline DURET Le projet de transformation du tunnel Vivier-Merle.   Photo SPL Lyon Part-Dieu

Prolongée de 118 mètres, la trémie du boulevard Vivier-Merle va se transformer en tunnel. Retour sur un chantier spectaculaire.

Transformer la trémie en tunnel… C’est bien l’objet des travaux qui sont en cours boulevard Vivier-Merle. En partie fermé à la circulation depuis mai dernier, l’axe de circulation va connaître un profond changement, puisqu’il s’agit, comme le souligne Michel Le Faou, vice-président de la Métropole en charge de l’Aménagement urbain, de prolonger la trémie de 118 mètres au sud.

Avantage aux piétons et aux transports en commun

L’objectif ? Libérer davantage d’espace sur le boulevard à hauteur de la gare et de la future tour To Lyon, pour les piétons et les transports en commun. Mais aussi, ajoute l’élu, lancer une remise aux normes “mont Blanc” de ce tunnel situé sous le boulevard Vivier-Merle devant la gare et le centre commercial et dont l’entrée va désormais se situer à hauteur de la rue Paul-Bert. Le chantier, piloté par les équipes d’Eiffage Génie Civil, est donc conséquent. La technique utilisée pour prolonger le tunnel Vivier-Merle est la même que pour un parking : après avoir conçu un système de parois moulées à l’aide d’armature et de béton, les techniciens installent un radier de 3 mètres d’épaisseur, qui constitue un bouchon étanche et permet de lester l’ouvrage.

« La livraison du gros œuvre est prévue à l’été 2019 », souligne-t-on du côté d’Eiffage. À partir de là, de juin 2019 à début 2020, l’intérieur du tunnel sera équipé, puis rouvert à la circulation.

C’est au cours de l’année 2020  que la surface du boulevard, sur une portion allant de la rue Paul-Bert au cours Lafayette, sera réaménagé en lien avec le chantier de la gare.

Le coût de l’opération piloté par la SPL Lyon Part-Dieu pour le compte de la Métropole de Lyon est estimé à 33 millions d’euros.

Boulevard Vivier-Merle: ce qui va changer

Démolition de la rampe du tunnel existant Photo Aline DURET
Démolition de la rampe du tunnel existant Photo Aline DURET

Après travaux, l’entrée du tunnel se fera à hauteur de la rue Paul-Bert, la sortie reste au niveau du cours Lafayette, au nord.

➤  Sous le tunnel, entre la rue Paul-Bert et l’avenue Georges-Pompidou, une voie conduira les automobilistes sous la place Charles-Béraudier et ses futurs services, les parkings voitures de 500  places et vélos 1 500 places, la dépose voyageurs, etc.

➤  En surface, la place Béraudier sera agrandie de 20 mètres à l’ouest et 40 mètres au sud.

Le boulevard devient apaisé. Le trafic automobile est supprimé en surface, au droit de la gare et de la place Charles-Béraudier avec un report du tourne à gauche de la rue Servient à la rue Bouchut.

« Éternel recommencement »Comme l’a souligné Michel Le Faou, « on assiste à une sorte d’éternel recommencement à la Part-Dieu ». Le tunnel Vivier-Merle a été construit en 1975 face à la gare qui elle, ouvre ses portes en 1983. Il sera prolongé une première fois à la fin des années 1990.

Le chantier se visite

Pour découvrir l’ampleur de ce chantier et comprendre ce qui est en train d’être réalisé à deux pas de la gare de la Part-Dieu, et notamment l’installation des parois moulées nécessaires au prolongement du tunnel, la SPL Lyon Part-Dieu, accompagnée des équipes de la société Eiffage Génie Civil, propose au public une visite de chantier chaque premier samedi du mois jusqu’en mars 2019.

Pratique Les inscriptions aux visites sont obligatoires sur www.lyon-partdieu.com/participer/visites-de-chantier.

Aline DURET

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?