ART “Les Nouveaux sauvages” s’exposent aux Halles du Faubourg

Les peintures, photographies et installations vidéo de l’exposition collective “Les Nouveaux sauvages” sont présentées aux Halles du Faubourg.  Photo Stéphanie FERRAND
Les peintures, photographies et installations vidéo de l’exposition collective “Les Nouveaux sauvages” sont présentées aux Halles du Faubourg.  Photo Stéphanie FERRAND

Espace industriel voué à la démolition, Les Halles du Faubourg sont temporairement occupées par un collectif qui expérimente de nouvelles formes d’exposition, afin de rendre l’art contemporain accessible à tous. A voir jusqu'au 11 novembre.

Les Halles du Faubourg ont ouvert leurs portes le 5 octobre dernier, près du croisement de l’avenue Berthelot et de la route de Vienne. Au bout d’une impasse, dans ce vaste espace de 1 200 m² qui abritait par le passé les ateliers du fabricant de lingerie Lise Charmel, le public peut découvrir jusqu’au 11 novembre l’exposition collective Les Nouveaux sauvages, qui rassemble une quinzaine de réalisations artistiques, sous l’égide de la Taverne Gutenberg, des ateliers La Mouche, d’Intermède et de l’École urbaine de Lyon.

« Un lieu de vie et de rencontres »

Guillaume Sénéchal, coordinateur du projet, précise : «On était un peu limité dans le cadre d’un quartier avec la Taverne Gutenberg. Nous avons rencontré des promoteurs par hasard à un vernissage l’année dernière et on leur a parlé de nos idées. Sébastien, du groupe Duval, nous a évoqué ce bâtiment, qui devait être détruit. On a présenté une note d’intentions et les propriétaires du lieu sont finalement devenus des mécènes. L’objectif des Halles du Faubourg est de valoriser le patrimoine et cet espace, tout en réunissant différents acteurs (bailleurs sociaux, élus, promoteurs immobiliers, habitants) autour d’un projet culturel commun. C’est un lieu de vie et de rencontres pour les citoyens.»

Avec des photographies de la galerie le Bleu du Ciel et une plongée dans l’histoire du lieu avec les ateliers La Mouche, des fresques murales avec Superposition, des peintures avec la galerie Françoise-Besson, des installations vidéo avec le Mirage festival et le regard des membres du collectif artistique Frigo & Co sur le monde d’aujourd’hui, le voyage dans l’art contemporain est garanti.

Pour se reposer quelques minutes, du mobilier tendance est mis à la disposition des visiteurs. De nombreux événements comme des spectacles de danse et concerts sont organisés le week-end et le lieu est privatisable. L’expérience des Halles du Faubourg se poursuivra en 2019.

Samedi 10 novembre , de 22 heures  à 5  heures, soirée de clôture des Halles. Entrée : 12 €.

Exposition Les nouveaux sauvages, jusqu’au 11 novembre aux Halles du Faubourg, 10, impasse des Chalets, Lyon 7e. Entrée à prix libre. Ouvert le mercredi et dimanche de 11  à 20 heures, le vendredi de 20 heures à minuit, et le samedi de 11 heures à minuit. www.leshallesdufaubourg.fr

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?