CONSOMMATION Monoprix développe le paiement par smartphone

Avec le service Monop’easy, on fait ses courses plus rapidement en les scannant avec son téléphone et en passant en point « coupe-file » ou dit « prioritaire ».  Photo Sandrine RANCY
Avec le service Monop’easy, on fait ses courses plus rapidement en les scannant avec son téléphone et en passant en point « coupe-file » ou dit « prioritaire ». Photo Sandrine RANCY

Paiement sans contact, sans caisses, par smartphone, par empreinte digitale… La manière de payer ses courses est en train d’être révolutionnée.

Après avoir testé le concept de paiement par smartphone dans quelques magasins parisiens, Monoprix a entamé le déploiement du système Monop’easy dans tous ses magasins de France. « Pour faire ses courses à la vitesse de l’éclair ». A Lyon, celui de la rue du Président Edouard- Herriot s’y essaie notamment depuis quelques semaines. « Fin octobre, tous les Monoprix de France seront équipés de ce système de paiement via une application », selon Pierre-Marie Desbazeille, directeur marketing client chez Monoprix.

Le principe est simple : il suffit de télécharger l’application "Monoprix et moi" et de cliquer sur le service Monop’easy. On rentre ensuite ses coordonnées bancaires. En magasin, on scanne les codes-barres de ses produits, on valide son panier et à la fin de ses courses, on se rend à un « point coupe-file ou prioritaire Monop’easy ». Le montant des courses est ensuite automatiquement débité.

Plus de 200 000 personnes utiliseraient l’application

Fait étonnant, Monoprix ne semble pas craindre la fraude : « Quand vous vous inscrivez sur "Monoprix et moi", vous rentrez vos coordonnées personnelles et aussi ceux de votre carte de crédit. Par ailleurs, nous avons le point de vérification à côté des caisses. À mon avis, si on veut frauder, on le fait différemment ! », ironise même Pierre-Marie Desbazeille.

Une chose est sûre c’est que si la fraude avait été importante lors du pilote, Monoprix n’aurait pas dupliqué l’expérience au niveau national. Par ailleurs, le succès semble au rendez-vous puisque plus de 200 000 personnes utiliseraient l’application. Les Lyonnais, qui ont déjà changé leur façon de faire les courses en utilisant de plus en plus la livraison et les drive, adhéreront sans doute à ce mode de paiement permettant de faire ses courses encore plus vite.

Sandrine RANCY

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?