Aménagement Place des Terreaux : c’est parti pour un an de travaux

Les travaux ont commencé. La première phase concerne une reprise des réseaux souterrains. / Photo Aline DURET
Les travaux ont commencé. La première phase concerne une reprise des réseaux souterrains. / Photo Aline DURET

Les travaux ont commencé ce mardi matin à l’heure du café, sur une partie de la place des Terreaux. Ils annoncent le début de la requalification, très attendue, de l’un des espaces publics le plus emblématiques de Lyon.

La place des Terreaux s’est réveillée ce mardi matin aux sons du marteau-piqueur. Pas très agréable comme réveille-matin, mais il faut en passer par là pour remettre en valeur, requalifier cet espace public en très mauvais état. Les travaux viennent de démarrer. Habitants et commerçants devront faire preuve de patience, car la rénovation, même si elle n’a rien de révolutionnaire, prendra du temps. Treize mois au total, pour une livraison espérée fin 2019.

Les barrières de chantier ont pris place du côté sud-ouest, celui des terrasses de café qui ont été retirées et rangées. Les commerçants, précisent les services de la Métropole de Lyon, maître d’ouvrage de l’opération, ont été avertis par un courrier de la ville de Lyon.

Et alors que les techniciens de l’entreprise Razel-Bec emmaillotent les célèbres colonnes noires et blanches afin de les protéger, les engins de chantier s’attaquent au revêtement. « Nous enlevons l’asphalte et le béton, il s’agit d’un décroûtage », indique le chef de chantier. L’objectif est de s’attaquer dans un premier temps aux réseaux souterrains. L’opération s’annonce longue et compliquée.

« On réalise des travaux sur le réseau de distribution d’eau potable et sur les réseaux électriques», confirme Michel Le Faou, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’Aménagement urbain. Une fois ces interventions terminées et le chantier installé, ce qui sera chose faite début 2019, commencera alors le réaménagement de la place proprement dit. L’idée, indique Michel Le Faou, est de « donner une seconde vie à la place ».

Cette nouvelle phase est séquencée, mobile, pour limiter au mieux les impacts riverains. « Les commerçants pourront éventuellement redéployer leur terrasse en fonction de l’avancée du chantier », assure l’élu. La place ne sera pas complètement fermée. Via un balisage, elle restera accessible aux passants, aux habitants et aux touristes.

Ce qui va changer

-Le projet initial a été conçu en 1994 par Daniel Buren et Christian Drevet. Ce sont eux qui ont réécrit légèrement leur œuvre initiale.

-Les 69 petites fontaines sont supprimées pour être remplacées par quinze nouvelles microfontaines.

-La place sera sécurisée avec un système de bornes fermées et remise en lumière.

-L’espace central sera reconstruit avec des pierres blanches, noires et grises, plus solides.

« Honnêtement, ce n’était pas prévu »

« Je défie quiconque de venir manger sur la terrasse ce midi… » Patron avec quatre associés du Boston Tavern, Baptiste Moreau observe, ou plutôt entend avec angoisse, le chantier qui vient de s’installer… devant sa porte. « Honnêtement, dit-il, ce n’était pas prévu. Les travaux étaient programmés de notre côté à partir de juin 2019. Mais le 17 octobre, on est venu nous voir pour nous dire qu’il fallait plier la terrasse à partir du lundi 22 octobre ».

De 160 places assises, il n’en reste qu’une quinzaine. Et encore, impossible de s’entendre avec le bruit.

« On est embêté, car il faut payer les salariés, ici nous sommes treize ». L’absence de terrasse, c’est un chiffre d’affaires qui baisse. « Je suis pour qu’on avance, qu’on évolue. Il faut en passer par là, je l’entends mais, il y a une manière de le dire, de nous prévenir aussi. Il faut se mettre à notre place ».

Aline DURET

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?