Bon plan KidyGo : les enfants accompagnés pour voyager

KidyGo permet aux parents de gagner du temps et faire des économies en choisissant des accompagnateurs pour leurs enfants dans les transports, trains, bus ou avions. Photo d'archives Philippe JUSTE
KidyGo permet aux parents de gagner du temps et faire des économies en choisissant des accompagnateurs pour leurs enfants dans les transports, trains, bus ou avions. Photo d'archives Philippe JUSTE

Si vous n’avez pas la possibilité de voyager avec votre enfant, la start-up lyonnaise propose ses services. Un accompagnement bien utile pour les vacances.

Elle en a fait, du chemin, la start-up lyonnaise KidyGo, depuis trois ans. Créée au départ pour faire accompagner les enfants dans les trains, son concept s’est dupliqué pour les avions et les bus et vient tout juste de se doter d’une application qui permet de se connecter n’importe où.

Le concept a tout de suite séduit : d’un côté, les parents qui cherchent un accompagnateur pour le trajet de leur enfant vers des week-ends ou vacances dans leur famille. Un aller-retour évité pour un gain de temps précieux et des économies non négligeables réalisées ; de l’autre, des voyageurs (souvent des étudiants) qui cherchent à faire des économies sur leur trajet : « Le kidysitter accompagne les enfants contre la prise en charge de tout ou partie de son billet », explique Joanna Faulmeyer, cofondatrice de KidyGo.

Cet accompagnateur doit montrer patte blanche (casier judiciaire vierge…) : « On prélève également une adhésion de 49 euros qui leur donne accès au site pendant un an en illimité. Ils n’avancent pas d’argent : le paiement de l’adhésion annuelle s’effectue seulement au lendemain du premier trajet pour qu’ils rentabilisent l’adhésion dès le début », précise-t-on chez KidyGo.

Deux mille demandes en plus par rapport à 2017

L’application va encore davantage simplifier les interactions entre les deux et permettre aux parents, comme aux accompagnateurs, de se trouver plus facilement.

Quelque 30 000 parents et 160 000 KidySitters sont inscrits, et 60 000 annonces ont été postées sur la plateforme. « La communauté KidyGo réclamait et attendait avec impatience la sortie d’une application », selon la start-up.

Cette appli, téléchargée 3 200 fois en à peine un mois, connaît déjà un franc succès, qui ne devrait pas se démentir pendant ces vacances de la Toussaint : « Les parents prennent plus rarement de congés à cette période (on sort de l’été et Noël approche) tandis que les étudiants rentrent chez leurs parents pour certains pour la première fois, donc il y a un gros potentiel de chaque côté… Nous avons déjà enregistré plus de 2000 demandes en plus par rapport à l’an passé », explique Joanna.

Seule sur le segment, la jeune pousse lyonnaise a su convaincre des partenaires comme Ouibus et a opéré une levée de fonds l’an dernier auprès d’Aéroport de Lyon, du Crédit agricole et de bpifrance.

Sandrine RANCY

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?