Expérience Villeurbanne : participez au lancement de Radio Rize

L’équipe de Microphone : Dalia Ferreira, journaliste et plasticienne, Raphaël Cordray, directeur artistique, Thamara Bryson, journaliste numérique.  Photo Yannick PONNET
L’équipe de Microphone : Dalia Ferreira, journaliste et plasticienne, Raphaël Cordray, directeur artistique, Thamara Bryson, journaliste numérique. Photo Yannick PONNET

Portée par une association lyonnaise accueillie en résidence au centre Mémoires et société, cette webradio engagée sera lancée ce jeudi soir au Rize. Son contenu sera produit par des Villeurbannais.

Vous aimeriez apprendre à réaliser une interview, un micro-trottoir ou à tenir une chronique ? N’hésitez pas à prendre part à la soirée de lancement de Radio Rize, une webradio engagée, ce jeudi 11 octobre au Rize à partir de 19 heures.

Cette radio aura, en effet, vocation à être portée par des Villeurbannais, avec l’aide de Microphone, association lyonnaise en résidence au centre Mémoires et société en accompagnement d’une grande exposition sur le thème de l’engagement.

Des ateliers mensuels

Radio Rize, c’est « un projet mémoriel et sonore autour de la parole des Villeurbannais ». Bon… Dit comme ça, c’est un peu pompeux. Mais Radio Rize, ce seront surtout des ateliers mensuels de trois jours, réunissant chacun une douzaine de Villeurbannais de divers âges et origines qui produiront le contenu de la webradio en donnant la parole à d’autres Villeurbannais. Et cela d’octobre à juin 2019. En s’appuyant sur des partenaires comme les centres sociaux, l’équipe de Microphone encadrera ces journalistes, animateurs et artistes en herbe. Elle est plutôt qualifiée. Fondateur de l’association, Raphaël Cordray est un ancien de l’école nationale de musique de Villeurbanne et est compositeur. Il affiche la bagatelle de 15 ans de créations sonores et a travaillé avec des publics très différents. Ses complices sont Dalia Ferreira et Thamara Bryson. Directrice d’une radio durant 15 ans, enseignante en communication et journalisme et artiste plasticienne pour l’une, journaliste spécialisée dans le domaine culturel et le numérique pour l’autre, elles ont exercé dans leur pays d’origine, le Venezuela, pays dans lequel la liberté de la presse est mise à mal, et vivent désormais en France pour des raisons politiques et économiques. Autant dire que la notion d’engagement les concerne. « Elles font partie des apatrides, des migrants. […] C’est une question qui va forcément traverser la radio », souligne Raphaël Cordray.

Envie d’effectuer une balade sonore dans le quartier ?

Si des thèmes se dessinent (humanitaire, amour, etc.), il n’est pas question pour ces experts de donner vie à Radio Rize à la place des Villeurbannais : ils ont la boîte à outils et apprennent à s’en servir. Leurs parcours leur permettent de dépasser les frontières du seul journalisme. Les candidats aux ateliers pourront, par exemple, effectuer une balade sonore dans leur quartier ou travailler sur une fiction journalistique. Et s’il prenait aux participants l’envie de faire vivre Radio Rize au-delà de juin 2019 ? Ce n’est pas prévu. Mais, à l’évidence, l’idée est loin de déplaire à l’équipe de Microphone.

Le lancement

À 19 heures au Rize (23, rue Valentin-Haüy). Entrée libre. Au menu : mini-conférence, karaoké radiophonique et direct.

Pour en savoir plus :
Radio Rize est présente sur Facebook : www.facebook.com/radiorize. Microphone a un site : www.microphone-parole.com 

Écouter la radio
Elle sera diffusée 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. À suivre en ligne (via http://lerize.villeurbanne.fr) ou en podcasts (https://soundcloud.com/user-79510602).

Yannick PONNET

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?