Aménagement La gare de la Part-Dieu démontée par morceaux

Première étape : la découpe par le bas d’une partie du pilier sur une hauteur de 90 cm. Le morceau est ici récupéré par l’engin de chantier à gauche. Quelques minutes plus tard, une sirène retentit sur le chantier, pour lancer l’opération dévérinage visant à descendre les quatre poteaux au sol, en même temps. L’opération est réitérée jusqu’à ce que la toiture atteigne le sol.  Photo Joël PHILIPPON
Première étape : la découpe par le bas d’une partie du pilier sur une hauteur de 90 cm. Le morceau est ici récupéré par l’engin de chantier à gauche. Quelques minutes plus tard, une sirène retentit sur le chantier, pour lancer l’opération dévérinage visant à descendre les quatre poteaux au sol, en même temps. L’opération est réitérée jusqu’à ce que la toiture atteigne le sol. Photo Joël PHILIPPON
Une fois les pieds découpés par le bas, la structure de 2 200 tonnes descend grâce à un système de vérins hydrauliques. Il lui faudra  40 minutes pour atteindre le sol.  Photo Joel PHILIPPON
Une fois les pieds découpés par le bas, la structure de 2 200 tonnes descend grâce à un système de vérins hydrauliques. Il lui faudra 40 minutes pour atteindre le sol. Photo Joel PHILIPPON
L’un des « cubes » de la gare, sorte de grand tabouret à 4 pieds, a déjà perdu de la hauteur. Trois tronçons  de la structure ont été démolis. L’opération se termine à la fin du mois.   Photo Joël PHILIPPON
L’un des « cubes » de la gare, sorte de grand tabouret à 4 pieds, a déjà perdu de la hauteur. Trois tronçons de la structure ont été démolis. L’opération se termine à la fin du mois. Photo Joël PHILIPPON
Le chantier de démolition des deux halls de la gare est piloté  par VCF TP Lyon, Cardem  et DESPE.  Photo Joël PHILIPPON
Le chantier de démolition des deux halls de la gare est piloté par VCF TP Lyon, Cardem et DESPE. Photo Joël PHILIPPON
Première étape : la découpe par le bas d’une partie du pilier sur une hauteur de 90 cm. Le morceau est ici récupéré par l’engin de chantier à gauche. Quelques minutes plus tard, une sirène retentit sur le chantier, pour lancer l’opération dévérinage visant à descendre les quatre poteaux au sol, en même temps. L’opération est réitérée jusqu’à ce que la toiture atteigne le sol.  Photo Joël PHILIPPON Une fois les pieds découpés par le bas, la structure de 2 200 tonnes descend grâce à un système de vérins hydrauliques. Il lui faudra  40 minutes pour atteindre le sol.  Photo Joel PHILIPPON L’un des « cubes » de la gare, sorte de grand tabouret à 4 pieds, a déjà perdu de la hauteur. Trois tronçons  de la structure ont été démolis. L’opération se termine à la fin du mois.   Photo Joël PHILIPPON Le chantier de démolition des deux halls de la gare est piloté  par VCF TP Lyon, Cardem  et DESPE.  Photo Joël PHILIPPON

Pour démolir les deux halls en forme de « cubes » de la gare de la Part-Dieu, situés place Béraudier, SNCF Gare & Connexions a choisi la technique de dévérinage. Le chantier complexe est réalisé en plusieurs étapes pour gêner le moins possible, les quelque 90 000 voyageurs qui, chaque jour, se rendent à la gare. Et aussi, précise Frédéric Longchamp, directeur du projet, « pour éviter tout risque de chute, car la voie A se trouve juste derrière la façade ». La première phase se termine à la fin du mois. La seconde mi-2019. Le bâtiment de l’Orient placé tout à côté sera lui réduit en poussière en décembre. En mars 2019, ce sera le tour des deux hôtels voisins. L’aménagement de la nouvelle entrée de la gare devrait commencer en 2020.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?