Social Le Labo écoute les enfants de parents séparés

Benoît Vissac, heureux d’avoir pu créer ce “labo”. Photo Michel NIELLY
Benoît Vissac, heureux d’avoir pu créer ce “labo”. Photo Michel NIELLY

Que les enfants puissent mieux vivre la transition familiale, liée à la séparation parentale, c’est l’objectif de cette structure.

À l’initiative de Florence de Widerspach-Thor, médiatrice familiale, la maison des Familles du cours Charlemagne s’est dotée d’une structure offrant la parole aux enfants dont les parents sont séparés ou se séparent. Inspiré de ce qui s’est créé au Québec, ce groupe de paroles s’intitule “Le labo des enfants”. Pour Benoît Vissac, directeur de la Maison, il s’agit d’ateliers où les activités interactives permettent aux enfants, comme aux parents, d’échanger et d’exprimer leurs ressentis pour trouver des solutions afin d’éviter les conflits. « Nous ne sommes pas seuls, et réfléchir ensemble pour élargir nos visions des problèmes, c’est ce qu’offre ce genre de structure. C’est une première à Lyon et c’est plus qu’utile », confie Hervé (prénom modifié) une de fille participe à ces ateliers, au nombre de quatre.

Pour lui, ces intervenants ne sont pas liés à des schémas thérapeutiques et leur ouverture d’esprit engendre la confiance qui libère la parole. Pour Florence, qui vient de partir au Canada, il s’agit en effet « de proposer des pistes de réflexion pour que les enfants, comme les parents, puissent analyser les changements que fait naître toute séparation ». Cette dernière, 160.000 enfants la vivent annuellement en France. Pour Hervé, c’est un accompagnement qu’il espère voir se prolonger.

Les prochains “labos” auront lieux les vendredis 9, 16, 23 et 30 novembre, de 17h15 à 19h15. Quatre thèmes : “Ma famille et la séparation”, “Comment je vis ce changement ?”, “Quelle est ma place ?”, “J’ai envie de vous dire…” Avec un bilan individuel en fin de parcours.

> Pour les enfants de 7 à 12 ans, sur inscription. Tarif en fonction des revenus familiaux. Contact : 04.72.40.98.00 ou www.maisondesfamillesdelyon.fr 

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?